Perseus Survey :

« Recognition and analysis mission in the Perseus Arm »

 

Logo par Qohen Leth

 

« Perseus Survey » est le nom de la mission de reconnaissance et d’analyse du bras de Persée qui s’est déroulée entre les mois de janvier et d’avril 3304. Outre quelques explorateurs et aventuriers solitaires, aucune expédition auparavant n’avait décidé de tenter l’aventure dans ces régions reculées.

L’objectif de cette mission était de cartographier l’intégralité du bras de Persée en commençant par la Via Maris, plus précisément à Bubble Nebula, puis de remonter celui-ci avec minutie afin de traquer chaque particularité que pouvait contenir cette grande région de la galaxie. Le trajet initialement programmé devait faire suivre à l’équipe scientifique l’itinéraire suivant :

  1. Via Maris (Bubble Nebula)
  2. The Perseus Crags
  3. The Scar Hyponia
  4. The Outer Arm Rift
  5. Wagar’s Reach
  6. Ishtar (Zephyrus)
  7. Orio-Persean Conflux
  8. The Anthor Patch

 

Itinéraire initial

 

Le groupe de scientifiques qui avait été constitué pour accomplir cette tâche était en lien étroit avec l’équipe de cartographie galactique du Galactic Mapping Project. La marche à suivre était plutôt simple, une fois le départ donné les explorateurs devaient se retrouver une fois par semaine. Le temps pour eux d’étudier et d’amasser les données nécessaires de chaque secteur traversé puis d’en faire une synthèse et d’échanger sur les éventuelles découvertes. Les points de rendez-vous n’étaient pas fixés à l’avance, ils étaient le fruit des découvertes des premiers arrivés sur les lieux. Généralement, ils étaient espacés d’environ 7.000 à 10.000 années lumières.

Fidèle à la tradition, la « Perseus Survey » effectuait également des mass jumps au départ des waypoints.

 

Image du départ du premier waypoint par Kazahnn Drahnn

 

Cette mission était, comme spécifié plus haut, liée de près au Galactic Mapping Project. L’objectif principal qui était de remonter un maximum de points d’intérêts (POI) au projet de cartographie galactique a été effectué avec succès. Les scientifiques et explorateurs ont atteint leur objectif avec brio. Durant la traversée du bras de Persée ce n’est pas moins de quinze points d’intérêts, cités ci-dessous, qui ont pu être intégrés au référentiel des savoirs de la galaxie :

Ils ont servis à enrichir la base des connaissances de chacun des Commandants se trouvant dans la galaxie. Désormais à tout instant ces données sont accessibles grâce aux technologies de navigation performantes que proposent les vaisseaux.

 

Image du POI Janus’ Vision, découvert par le Cmdr OhPif

 

L’itinéraire qui avait été déterminé au départ de la mission n’a pas été respecté à la lettre. C’est bien souvent le cas lorsque l’on s’embarque dans des aventures de ce genre. Il est ainsi probable que des péripéties viennent s’ajouter au fur et à mesure que l’expédition progresse et ce fût précisément le cas. Initialement, la mission devait atteindre l’Orio-Persan Conflux, puis rejoindre The Anthor Patch. Or, après analyse des données recueillies et d’un échange entre officiers de l’expédition, il a été finalement décidé de continuer en direction du Perseus Stem.

Le Perseus Stem est une énorme étendue d’étoiles d’environ 20.000 années lumières de long et 5.000 années lumières de large pour reprendre les chiffres disponibles dans la base de données EDSM. C’est dans cette région que le bras en spirale de Persée émerge de l’extrémité du Galactic Bar.

Cette dernière région à cartographier viendrait clôturer une aventure de plusieurs milliers d’années lumières débutée quelques mois auparavant. C’est dans ce secteur que les Commandants de l’expédition entreprirent de laisser une trace commune dans un système bien précis. Et après quelques jours de recherche, la cible avait été choisi, ce serait le système : PHROEA BLI TO-Z E2991. La particularité de ce système est qu’il possède un trou noir massif et qu’il est lui-même le cœur d’une nébuleuse planétaire.

 

Reconstitution du système marqué par la plupart des Commandants ayant participé à la mission : « Perseus Survey »

 

Le Commandant Sokenji eu le privilège de scanner seul le trou noir, astre principal, car c’est à lui que revient la découverte de ce système. Ensuite, en ce qui concerne les autres Commandants, ils ont formés des escadrilles de trois ou quatre afin de se partager au mieux les astres secondaires et ainsi inscrire leurs noms pour la postérité. A jamais ils se souviendraient du système : PHROEA BLI TO-Z E2991, symbole d’une mission accomplie pour faire avancer la science et la compréhension de notre galaxie : La Voie Lactée.

 

Liens utiles :

Fermer le menu