Que sont les matériaux et les données ?

Les matériaux sont des éléments récupérables soit à l’aide des cargo scoop du vaisseau et du SRV. Dans le cas du vaisseau, il est possible d’utiliser de drones collecteurs pour les récupérer. Les données sont téléchargeable à l’aide des scanners du vaisseau et du SRV. Matériaux et données peuvent aussi être obtenus en récompenses de mission.

Les matériaux et les données, contrairement aux marchandises n’occupent pas d’espace de soute, mais ont une zone de stockage dédiée, qui est attachée au CMDR :

  • Pour chaque élément récupéré, on obtient en réalité 3 unités du matériau / de la donnée (cela ne fonctionne pas pour les récompenses de missions où c’est le nombre d’unités qui est indiqué)
    En cas de destruction du vaisseau, les matériaux et données ne sont jamais perdus
  • Chaque type de matériau / donnée a un niveau de rareté (de 1 très commun à 5 très rare)
  • Chaque type de matériau / donnée a une limite de stockage individuelle en nombre d’éléments, d’autant plus importante que sa rareté est faible
IcôneRaretéLimite de stockage
Très commun300 unités
Commun250 unités
Standard200 unités
Rare150 unités
Très rare100 unités

 

Il existe 2 types de matériaux, avec des méthodes et endroits de récoltes différents :

  • Les éléments sont des éléments chimiques naturels (Arsenic, Manganèse,…).
  • Les matériaux manufacturés sont des composants fabriqués par l’industrie (Alliages galvaniques, Composites compacts,…)

 

A quoi servent les matériaux/données ?

Les matériaux et données sont utilisés selon différentes combinaisons pour :

Améliorer des modules

  • Pour chaque module il a plusieurs types d’améliorations (blueprints).
  • Chaque type amélioration est disponible chez un ou plusieurs ingénieurs, dans leurs bases planétaires
  • Chaque type d’amélioration il y a jusqu’à 5 niveaux d’amélioration (grades)
  • Chaque croisement type d’amélioration – niveau a sa propre “recette” en matériaux / données
  • De plus pour chaque type d’amélioration il peut y avoir des “effets spéciaux“, qui ont également leur recette
  • L’ingénieurisation des modules pour l’exploration est traitée dans la page Outfitting / ingé. explo

Débloquer des modules auprès des courtiers en technologie

  • Moyennant la fourniture d’une liste de matériaux / données il est possible d’obtenir l’accès à des modules spéciaux auprès des courtiers en technologie
  • Une fois débloqué, chaque module spécial peut être acheté et équipé comme les autres
  • Il en existe deux types : Humains ou Guardiens
  • Les modules intéressants à débloquer pour l’exploration sont décris dans la page  Outfitting / ingé. explo

Faire des synthèses

  • Elle peuvent être réalisées dans le vaisseaux, et ont chacune également leur recette en matériaux (pas de données)
  • Elle permettent de recharger un module en munitions.
  • Il y a jusqu’à 3 niveaux de synthèse pour un type de munition (basique, intermédiaire, premium). Les meilleurs niveau permettant une amélioration des munitions en plus du rechargement
  • Une des synthèses : l’Injection FSD, permet d’augmenter la portée du prochain saut FSD (de +25%, +52% ou +100%)
  • En plus des injections FSD, les synthèses de réparation du SRV, rechargement en carburant du SRV, rechargement en munitions du SRV, et de rechargement de la MTA sont très utiles aux explorateurs

 

Gérer son stock de matériaux/données

Connaître son stock en jeu

Dans l’interface du cockpit (à droite), il y a un écran pour les matériaux et un pour les données, permettant de connaître et gérer ses stocks.

Dans les deux cas, il est possible de filtrer les matériaux / données affichées, par niveau de rareté ou par type :

 

Outils externes

Il existe un certain nombre de sites internet / outils permettant de gérer ses matériaux et leur utilisation. Voici les trois plus connus et complets :

  • EDEngineer est un logiciel PC dédié à cela, et est très complet, et peut être utilisé en français.
  • Le site INARA (en anglais) recense les types de matériaux, les ingénieurs et les recettes
  • Le site EDBoard propose un équivalent des informations d’INARA en français.

 

Les Commerçants en matériaux

Il est possible d’échanger des matériaux ou des données contre d’autres. Il y a toujours une perte, mais cela permet d’échanger des matériaux / données inutiles contre ceux dont on a besoin. Pour cela il faut se rendre chez un Commerçants en matériaux dans la partie Contacts de certaines stations.

Il y a trois types de Commerçants en matériaux :

  • Ceux pour les éléments, situés dans les stations d’économie Extraction ou Raffinerie
  • Ceux pour les matériaux manufacturés, situés dans les stations d’économie Industrie
  • Ceux pour les données, situés dans les stations d’économie Haute Technologie ou Militaire

Dans tous les cas, pour qu’il y ait un Commerçants en matériaux (cela est vrai aussi pour la présence des courtiers en technologie), il faut :

  • Sécurité moyenne ou élevée
  • Population entre 1 000 000 et 22 000 000
  • PAS dans les systèmes anarchiques
  • PAS dans les stations contrôlées par une faction criminelle
  • PAS dans les stations endommagées, en réparation ou en Lockdown

Le site EDSM (critère Facilities) permet également de faire une recherche de systèmes accueillant des Commerçants en matériaux et : ou des courtiers en technologie.

 

Où récolter les éléments ?

Surface planétaire

La source la plus classique de matériaux sont les planètes où l’on peut atterrir.

Pour savoir de quels éléments un planète dispose il faut la scanner avec le FSS (Full System Scanner). On obtient ainsi la liste des éléments qu’elle contient avec leurs proportions. Ces informations sont consultables directement dans l’interface du FSS (en haut à droite, 3 écrans défilant), mais aussi dans la carte du système (deuxième onglet).

 

Pour récolter les éléments, il faut atterrir en surface, et déployer son SRV pour :

  1. Trouver des gisements (à l’aide du radar du SRV)
  2. Les détruire (à l’aide des lasers su SRV)
  3. Les récolter (en roulant dessus, avec le cargo scoop ouvert)

Chaque élément récolté donne 3 unités.

Pour trouver les gisements il faut utiliser le radar du SRV. Chaque type de gisement a sa propre signature énergétique sur le radar, et un son caractéristique.

Le site internet WaveScanner permet d’apprendre à les reconnaître (et de les distinguer des signaux d’origine humaine ou extra-terrestre).

Chaque planète contient exactement :

  • 1 élément Très Rare ou Rare
  • 2 éléments Standards
  • 3 éléments Communs
  • Tous les éléments Très Communs (sauf sur les planètes riches en métaux où il n’y a que Nickel et Fer)

Selon le type de gisement la probabilité d’obtenir des fragments rares ou très rares est variable :

  • Météorite Bronzite-Chondrite : faible
  • Affleurement de type 1 (outcrop 1) : faible
  • Affleurement de type 2 (outcrop 2, métallique) : moyenne
  • Météorite Mésosidérite : forte
  • Météorite Métallique : très forte

Les météorites apparaissent souvent par groupe de 2 ou 3.

Chaque gisement une fois détruit fournit entre 4 et 8 fragments environ.

 

POI planétaires

Les points d’intérêts (POI) planétaires géologiques (Geysers, les Fumeroles,…) ou biologiques (Brain Trees, Pumkins,…) sont de bonnes zones pour récolter les matériaux. En effet sur une partie des formations (geysers par exemple), on trouve des cristaux (pour les POI géologiques) ou des formations biologiques (pour les POI biologiques), qui quand on tire dessus se décrochent et fournissent un fragment de matériau. Les matériaux sont ceux de la planète, et ont une bonne proportion de rares / très rares (et se régénèrent doucement, évitant d’avoir à faire des déconnexion – reconnexion).

Certains POI planétaires d’origine humaine permettent aussi la récolte d’éléments rares, en particulier les vaisseaux écrasés qui contiennent des compartiments de soute (cargo racks) que l’on peut détruire pour en SRV libérer des éléments. Il est possible d’en trouver sur site internet du Canonn. L’un des plus connus est :

Les Barnacles (structure Thargoïds) et dans une moindre mesure les bases Thargoïds comportent des pointes (spikes), qui une fois détruites fournissent également les éléments de la planète. L’intérêt est qu’il y en a beaucoup pour chaque barnacle. Il faut prévoir des déconnexion – reconnexion, ou des aller-retours en supercruise pour régénérer les pointes.

Les POI planétaires sont probablement la méthode la plus rapide pour récolter des éléments.

 

Minage d’astéroïdes

Lors du minage dans les astéroïdes, en plus des fragments raffinables, chaque astéroïde fournit entre 0 et 5 matériaux.

Attention il n’y a pas d’éléments rares ou très rares dans les astéroïdes.

 

Récompense de mission

Certaines missions donnent des éléments en récompense. En général de 1 à 5 unités.

 

Où récolter les matériaux manufacturés ?

Destruction de vaisseaux PNJ

Un certain nombre de matériaux manufacturés sont largués lorsqu’un vaisseau PNJ est détruit. Les types de matériaux largués dépendent du type de vaisseau.

Un certain nombre de matériaux manufacturés sont largués lorsqu’un vaisseau PNJ est détruit. Les types de matériaux largués dépendent du type de vaisseau.

Vaisseaux de Transport (Hauler, Adder, T6, T7, T9) :

  • Très Communs : Conducteurs simples, Unités de stockage chimique, Câblage de conduction thermique, Ferraille mécanique
  • Communs : Processeurs chimiques, Composants conducteurs, Plaque de dissipation thermique, Équipement mécanique
  • Standards : Distillerie chimique, Conducteurs en céramiques, Échangeurs de chaleur, Composants mécaniques
  • Rares : Manipulateur chimique, Conducteurs en polymères, Composants paramétrables, Vannes thermiques

Vaisseaux de Combat (vaisseaux PNJ recherchés) :

  • Très Communs : Alliages récupérés, Émetteurs de bouclier usé, Eclat de cristal, Alliages trempés
  • Communs : Cristaux de focalisation imparfaits, Alliage galvanique, Émetteurs de bouclier
  • Standards : Capteurs de bouclier, Cristaux de focalisation, Alliages de phase
  • Rares : Alliages thermiques, Protection composite
  • Très Rares : Cristaux de focalisation sans défaut, Composites Core Dynamics

Vaisseaux Militaires / des Autorités (interception ou zones de guerre) :

  • Très Communs : Resistance à grille
  • Communs : Condensateurs hybrides, Composites filamentaires, Céramiques résistantes à la chaleur
  • Standards : Réseaux électrochimiques, Composites à haute densité, Alliages précipités
  • Rares : Condensateurs en polymères

 

Sources de Signaux non identifiées

Un certain nombre de matériaux manufacturés peuvent être trouvés directement dans les sources de signaux non identifiées.

Sources quelconques :

  • Très Communs : Composites compacts, Resistance à grille, Câblage de conduction thermique, Ferraille mécanique, Émetteurs de bouclier usé
  • Communs : Processeurs chimiques, Composites filamentaires, Alliage galvanique, Plaque de dissipation thermique, Condensateurs hybrides, Équipement mécanique, Émetteurs de bouclier
  • Standards : Distillerie chimique, Cristaux de focalisation, Composites à haute densité, Alliages de phase, Capteurs de bouclier
  • Rares : Vannes thermiques

Sources Dispersion de convoi détecté :

  • Rares : Manipulateur chimique, Condensateurs en polymères

Sources Traces de combat récent :

  • Très Communs : Alliages récupérés
  • Communs : Cristaux de focalisation imparfaits
  • Standards : Composants mécaniques
  • Rares : Composants paramétrables

Sources Emissions encodées détectées :

  • Rares : Protection composite, Composants paramétrables, Composites brevetés

Sources Emissions de mauvaise qualité détectées (systèmes anarchiques) :

  • Communs : Composants conducteurs
  • Standards : Conducteurs en céramiques, Réseaux électrochimiques, Échangeurs de chaleur

Sources Tirs détectés :

  • Rares : Cristaux de focalisation raffinés

Sources Emissions haute densité :

  • Rares : Composites brevetés (systèmes fédéraux), Proto-alliages légers (systèmes en boom)
  • Très Rares : Composites Core Dynamics (systèmes fédéraux), Protection impérial (systèmes impériaux), Alliages Militaires (systèmes en guerre ou guerre civile), Supercondensateurs militaires (systèmes en guerre), Proto-radiateurs (systèmes en boom), Proto-alliages radiologiques (systèmes en boom)

 

Dans les POI planétaires d’origine humaine

Il est possible de trouver de nombreux matériaux manufacturés

Certains POI planétaires d’origine humaine permettent aussi la récolte de matériaux manufacturés, en particulier les bases planétaires abandonnées, où de nombreux matériaux manufacturés jonchent le sol, et sont récupérables en SRV. Il est possible d’en trouver sur site internet du Canonn. L’une des plus connues est :

Les POI planétaires sont probablement la méthode la plus rapide pour récolter des matériaux manufacturés. Des déconnexions – reconnexion ou des allers-retours en supercruise permettent pour rafraîchir l’instance. On trouve dans ces bases tous les matériaux habituellement largués lors de la destruction de vaisseaux (tous types).

 

Sites Guardiens et Thargoïds

Les matériaux manufacturés Guardiens sont récoltables exclusivement sur les bases guardiennes :

  • Très Communs : Débris de sentinelle Guardians, Cellule d’énergie Guardians
  • Communs : Conduit d’énergie Guardians,
  • Standards : Pièce d’armement de sentinelle – Guardians, Composant technologique Guardians

Certains composants nécessitent de détruire des sentinelles gardiennes (qui ripostent).

Les matériaux manufacturés Thargoïds sont récoltables exclusivement sur les bases thargoïds :

  • Communs : Carapace Thargoïd
  • Standards : Cellule d’énergie Thargoïd
  • Rares : Composants technologique Thargoïd
  • Très Rares : Circuit Organique Thargoïd

Certains composants nécessitent de détruire des sentinelles thargoïds (qui ripostent).

 

Récompense de mission

Certaines missions donnent des matériaux manufacturés en récompense. En général de 1 à 5 unités.

 

Où scanner les données ?

Scan de vaisseaux

Scanner des vaisseaux, soit en supercruise, soit en espace normal, donne régulièrement des données.

Vaisseaux de transport :

  • Très Communs : Fichier volumineux d’analyse anormal, Enregistrements de cycles de bouclier déformés
  • Communs : Analyse d’absorption de bouclier incohérente, Analyse archivées non identifiées
  • Standards : Banques de données d’analyse classifiées

Vaisseaux de combat (vaisseaux PNJ recherchés) :

  • Standards : Données d’émissions inattendues, Analyses de bouclier atypiques
  • Rares : Analyse de modèle de bouclier aberrante, Données d’émissions décodées
  • Très Rares : Données d’émissions compactes anormales

Vaisseaux Militaires / des Autorités (interception ou zones de guerre) :

  • Très Rare : Données d’analyse classifiées parcellaires

 

Sources de Signaux non identifiées

Un certain nombre de données peuvent être scannées dans les sources de signaux non identifiées.

Sources quelconques :

  • Très Communs : Données d’émissions brouillées exceptionnelles, Micrologiciel spécialisé périmé, Fichiers cryptés inhabituels
  • Communs : Données d’émissions inattendues, Micrologiciel consommateur modifié, Clés de cryptage balisées
  • Standards : Clés Symétriques Ouvertes, Données d’émissions inattendues
  • Très Rares : Capture de cryptage évolutif

, Sources Emissions encodées détectées :

  • Très Rares : Exploration de données de sillage anormales, Données d’émissions compactes anormales

Les satellites présents dans différents types de POI spatiaux donnent aussi des données.

 

Scan de sillages FSD

La seule façon d’obtenir certaines données consiste à scanner des sillages FSD laissés par les vaisseaux réalisant un saut. Pour cela il faut équiper sur son vaisseaux un scanner de sillages FSD. Les données concernées sont :

  • Très Communs : Échos de sillages perturbés atypiques
  • Communs : Télémétrie FSD anormale
  • Standards : Solutions de sillages anormales
  • Rares : Trajectoires hyperespace excentriques
  • Très Rares : Exploration de données de sillage anormales

 

Dans les bases planétaires et POI planétaires d’origine humaine

Des données peuvent être obtenue en scannant les point de données en SRV, présent soit sur une base active, soit sur une base abandonnée.

Les bases planétaires sont repérables depuis la carte du système (icônes autres que les stations).

Le logiciel EDPathFinder permet de localiser des bases intéressantes à scanner. Une reconnection est sufisante entre deux scans du même point de données d’une base planétaire. Ce logiciel utilise vos logs pour vous proposer des bases non déjà scannées récemment.

Les données suivantes peuvent être scannées sur les points de données des bases planétaires :

  • Très Communs : Micrologiciel spécialisé périmé, Fichiers cryptés inhabituels
  • Communs : Micrologiciel consommateur modifié, Clés de cryptage balisées
  • Standards : Micrologiciel industriel piraté, Clés Symétriques Ouvertes
  • Rares : Données d’analyse divergentes, Mise à jour de micrologiciel de sécurité
  • Très Rares : Données d’analyse classifiées parcellaires, Micrologiciel intégré modifié

Certains POI planétaires d’origine humaine (bases abandonnées) permettent le scan de points de données en SRV. Il est possible d’en trouver sur site internet du Canonn.

 

Sites Guardiens et Thargoïds

Les données Guardiens sont récoltables exclusivement sur les bases guardiennes :

  • Très Communs : Données d’obélisque de type Gamma
  • Communs : Données d’obélisque de type Beta
  • Standards : Données d’obélisque de type Alpha
  • Rares : Données d’obélisque de type Delta
  • Très Rares : Morceau de plan de module Guardians, Morceau de plan de vaisseau Guardians, Morceau de plan d’arme Guardians, Données d’obélisque de type Epsilon

Les données Thargoïds sont récoltables exclusivement sur les bases thargoïds :

  • Communs : Données structurelles Thargoïd
  • Standards : Donnée de composition de matériel Thargoïd, Signature de vaisseau Thargoïd
  • Rares : Résidus de données Thargoïd, Données de sillage Thargoïd

 

Récompense de mission

Certaines missions donnent des données en récompense. En général de 1 à 5 unités.

 

Noms anglais des matériaux/données

Eléments :

  • Antimoine : Antimony
  • Arsenic : Arsenic
  • Bore : Boron
  • Cadmium : Cadmium
  • Carbone : Carbon
  • Chrome : Chromium
  • Étain : Tin
  • Fer : Iron
  • Germanium : Germanium
  • Manganèse : Manganese
  • Mercure : Mercury
  • Molybdène : Molybdenum
  • Nickel : Nickel
  • Niobium : Niobium
  • Phosphore : Phosphore
  • Plomb : Lead
  • Polonium : Polonium
  • Rhénium : Rhenium
  • Ruthenium : Ruthenium
  • Sélénium : Selenium
  • Soufre : Sulphur
  • Technétium : Technetium
  • Tellure : Tellurium
  • Tungstène : Tungsten
  • Vanadium : Vanadium
  • Yttrium : Yttrium
  • Zinc : Zinc
  • Zirconium : Zirconium

Matériaux manufacturés :

  • Conducteurs simples : Basic conductors
  • Conducteurs biotechniques : Biotech Conductors
  • Distillerie chimique : Chemical distillery
  • Manipulateur chimique : Chemical manipulator
  • Processeurs chimiques : Chemical processors
  • Unités de stockage chimique : Chemical storage units
  • Composites compacts : Compact composites
  • Protection composite : Compound shielding
  • Conducteurs en polymères : Conductive Polymers
  • Conducteurs en céramiques : Conductive ceramics
  • Composants conducteurs : Conductive components
  • Composants paramétrables : Configurable Components
  • Composites Core Dynamics : Core Dynamics Composites
  • Eclat de cristal : Cristal shards
  • Réseaux électrochimiques : Electrochemical arrays
  • Cristaux de focalisation sans défaut : Exquisite focus crystals
  • Composites filamentaires : Filament composites
  • Cristaux de focalisation imparfaits : Flawed Focus Crystals
  • Cristaux de focalisation : Focus Crystals
  • Alliage galvanique : Galvanising alloys
  • Resistance à grille : Grid resistors
  • Câblage de conduction thermique : Heat conduction wiring
  • Plaque de dissipation thermique : Heat dispersion plate
  • Échangeurs de chaleur : Heat exchangers
  • Céramiques résistantes à la chaleur : Heat resistant ceramics
  • Vannes thermiques : Heat vanes
  • Composites à haute densité : High density composites
  • Condensateurs hybrides : Hybrid capacitors
  • Protection impérial : Imperial shielding
  • Composants improvisés : Improvised components
  • Composants mécaniques : Mechanical components
  • Équipement mécanique : Mechanical equipment
  • Ferraille mécanique : Mechanical scrap
  • Alliages Militaires : Military Grade Alloys
  • Supercondensateurs militaires : Military supercapacitors
  • Isolants pharmaceutiques : Pharmaceutical Isolators
  • Alliages de phase : Phase alloys
  • Condensateurs en polymères : Polymer capacitors
  • Alliages précipités : Precipitated alloys
  • Composites brevetés : Proprietary composites
  • Proto-radiateurs : Proto heat radiators
  • Proto-alliages légers : Proto light alloys
  • Proto-alliages radiologiques : Proto radiolic alloys
  • Cristaux de focalisation raffinés : Refined Focus Crystals
  • Alliages récupérés : Salvaged alloys
  • Émetteurs de bouclier : Shield emitters
  • Capteurs de bouclier : Shielding sensors
  • Alliages trempés : Tempered alloys
  • Alliages thermiques : Thermic alloys
  • Émetteurs de bouclier usé : Worn shield emitters
  • Débris de sentinelle Guardians : Guardian Wreckage Components
  • Cellule d’énergie Guardians : Guardian Power Cell
  • Conduit d’énergie Guardians : Guardian Power Conduit
  • Pièce d’armement de sentinelle – Guardians : Guardian Sentinel Weapon Parts
  • Composant technologique Guardians : Guardian Technology Component
  • Carapace Thargoïd : Thargoid Carapace
  • Cellule d’énergie Thargoïd : Thargoid Energy Cell
  • Composants technologique Thargoïd : Thargoid Technological Components
  • Circuit Organique Thargoïd : Thargoid Organic Circuitry

 

Données :

  • Analyse de modèle de bouclier aberrante : Aberrant shield pattern analysis
  • Données d’émissions compactes anormales : Abnormal compact emission data
  • Capture de cryptage évolutif : Adaptive Encryptors Capture
  • Fichier volumineux d’analyse anormal : Anomalous Bulk Scan Data
  • Télémétrie FSD anormale : Anomalous FSD Telemetry
  • Archives cryptées atypiques : Atypical Encryption Archives
  • Échos de sillages perturbés atypiques : Atypical disrupted wake echoes
  • Banques de données d’analyse classifiées : Classified Scan Databanks
  • Données d’analyse classifiées parcellaires : Classified Scan Fragment
  • Micrologiciel industriel piraté : Cracked industrial firmware
  • Exploration de données de sillage anormales : Datamined Wake Exceptions
  • Données d’émissions décodées : Decoded emission data
  • Enregistrements de cycles de bouclier déformés : Distorted Shield Cycle Recordings
  • Données d’analyse divergentes : Divergent Scan Data
  • Trajectoires hyperespace excentriques : Eccentric Hyperspace Trajectories
  • Données d’émissions brouillées exceptionnelles : Exceptional Scrambled Emission Data
  • Analyse d’absorption de bouclier incohérente : Inconsistent shield soak analysis
  • Données d’émissions inattendues : Irregular emission data
  • Micrologiciel consommateur modifié : Modified consumer firmware
  • Micrologiciel intégré modifié : Modified embedded firmware
  • Clés Symétriques Ouvertes : Open Symmetric Key
  • Données de Fréquences de Bouclier Singulières : Peculiar Shield Frequency Data
  • Mise à jour de micrologiciel de sécurité : Security Firmware Patch
  • Micrologiciel spécialisé périmé : Specialised legacy firmware
  • Solutions de sillages anormales : Strange wake solutions
  • Clés de cryptage balisées : Tagged encryption codes
  • Données d’émissions inattendues : Unexpected emission data
  • Analyse archivées non identifiées : Unidentified Scan Archives
  • Analyses de bouclier atypiques : Untypical Shield Scans
  • Fichiers cryptés inhabituels : Unusual Encrypted Files
  • Données d’obélisque de type Gamma : Pattern Gamma Obelisk Data
  • Données d’obélisque de type Beta : Pattern Beta Obelisk Data
  • Données d’obélisque de type Alpha : Pattern Alpha Obelisk Data
  • Données d’obélisque de type Delta : Pattern Delta Obelisk Data
  • Morceau de plan de module Guardians : Guardian Module Blueprint Segment
  • Morceau de plan de vaisseau Guardians : Guardian Vessel Blueprint Segment
  • Morceau de plan d’arme Guardians : Guardian Weapon Blueprint Segment
  • Données d’obélisque de type Epsilon : Pattern Epsilon Obelisk Data
  • Données structurelles Thargoïd : Thargoid Structural Data
  • Donnée de composition de matériel Thargoïd : Thargoid Material Composition Data
  • Signature de vaisseau Thargoïd : Thargoid Ship Signature
  • Résidus de données Thargoïd : Thargoid Residue Data
  • Données de sillage Thargoïd : Thargoid Wake Data

 

Fermer le menu