Cette page référence les connaissances sur les espèces biologiques rencontrées à la surface des planètes.
Les données sont présentées par genres, puis par espèces avec leur variantes colorées.

Note : une grande partie des images présentées dans cette flore a été fournie par des CMDR ayant participé à l’Artemis Biological Survey, expédition organisée par le DSN. Un grand merci à eux (leurs noms sont indiqués pour chaque image).

Les prix de vente à Vista Genomics sont issues des données remontées par les CMDRs de l’expédition, complétées avec l’excellente liste du Cannon

Si vous recherchez des données sur les exobiologiques, celles du Cannon sont disponibles ici

Cette flore est encore en cours de constitution, et s’enrichit au fur et à mesure des découvertes.

 

Aleoida

Description du Codex : Ces organismes photosynthétiques sont extrêmement résistants aux environnements arides. Leurs feuilles épaisses et cireuses les protègent des conditions extrêmes, allant jusqu’à les plonger dans un état d’hibernation en les isolant de l’atmosphère lorsque les échanges gazeux deviennent trop défavorables. La forme pointue de leurs feuilles canalise en outre les précipitations atmosphériques vers le cœur de l’organisme où elles sont absorbées par un ensemble de cellules spécialisées avant d’être stockées dans la structure racinaire en vue d’une utilisation ultérieure.

Distance minimale entre deux échantillons génétiques : 150 m

Conditions d’apparition : 

  • Planètes à atmosphère fine
  • Planètes rocheuses (Rocky) ou abondantes en métaux (High Metal Content) – à vérifier
  • Variante colorée déterminée par le type d’étoile parente
    • Type O : ?
    • Type B : ?
    • Type A : Vert (Green)
    • Type F : Bleu canard (Teal)
    • Type G : ?
    • Type K : Turquoise (Turquoise)
    • Type M : Emeraude (Emerald)
    • Type L : Vert clair (Lime)
    • Type N : Ocre (Ocher)
    • Type T : Sauge (Sage)
    • Type TTS : Mauve (Mauve)

 

Aleoida arcus

Description du Codex : Cette espèce aleoïde développe de hautes touffes de longues feuilles dentelées dont l’ouverture permet d’exposer un organe reproducteur contenant de minuscules graines sphériques.

 

Valeur Vista Genomics : 379 300 Cr

Conditions d’apparition : 

  • Planètes à atmosphère fine de Dioxyde de Carbone – à vérifier
  • Planètes rocheuses (Rocky) ou abondantes en métaux (High Metal Content) – à vérifier
  • Variante colorée déterminée par le type d’étoile parente (cf. ci-dessus, genre Aleoida)

 

Aleoida coronamus

Description du Codex : Cette couronne de feuilles tachetées et entrelacées pouvant atteindre la taille d’un être humain présente de longues tiges saillantes terminées par des cosses explosives.

 

Valeur Vista Genomics : 339 100 Cr

Conditions d’apparition : 

  • Planètes à atmosphère fine de Dioxyde de Carbone – à vérifier
  • Planètes rocheuses (Rocky) ou abondantes en métaux (High Metal Content) – à vérifier
  • Variante colorée déterminée par le type d’étoile parente (cf. ci-dessus, genre Aleoida)

 

Aleoida gravis

Description du Codex : Les larges feuilles plates de cette espèce aleoïde sont rattachées à un pied à l’écorce dure, peuvent atteindre une taille considérable et supportent un organe reproducteur en forme de dôme à leur sommet.

 

Valeur Vista Genomics : 596 500 Cr

Conditions d’apparition : 

  • Planètes à atmosphère fine de Dioxyde de Carbone – à vérifier
  • Planètes rocheuses (Rocky) ou abondantes en métaux (High Metal Content) – à vérifier
  • Variante colorée déterminée par le type d’étoile parente (cf. ci-dessus, genre Aleoida)

 

Aleoida laminiae

Description du Codex : Cette espèce aleoïde possède un limbe circulaire de feuilles retournées aux motifs caractéristiques entourant une cosse charnue de couleur vive veinée de marques sombres qui mûrit en son centre.

 

Valeur Vista Genomics : 208 900 Cr

Conditions d’apparition : 

  • Planètes à atmosphère fine d’Ammoniac – à vérifier
  • Planètes rocheuses (Rocky) ou abondantes en métaux (High Metal Content) – à vérifier
  • Variante colorée déterminée par le type d’étoile parente (cf. ci-dessus, genre Aleoida)

 

Aleoida spica

Description du Codex : Cette espèce aleoïde est dotée de longues feuilles piquantes pouvant atteindre deux mètres de haut et entourant un unique organe reproducteur porté par une longue tige centrale.

 

Valeur Vista Genomics : 208 900 Cr

Conditions d’apparition : 

  • Planètes à atmosphère fine d’Ammoniac – à vérifier
  • Planètes rocheuses (Rocky) ou abondantes en métaux (High Metal Content) – à vérifier
  • Variante colorée déterminée par le type d’étoile parente (cf. ci-dessus, genre Aleoida)

 

Amphora Plant / Plante Amphore

Description du Codex : Ces organismes tirent leur nom d’un récipient datant de l’ère néolithique de la Terre.

Distance minimale entre deux échantillons génétiques : 100 m

 

Valeur Vista Genomics : ? Cr

Conditions d’apparition :

  • Etoile parente : étoile de type A
  • Types de planètes : planètes sans atmosphère, Riches en métaux (Metal Rich)
  • Il faut que soit présent dans le système, l’un des types de planètes suivants :
    • Tellurique (Earth-Like World)
    • Ammoniac
    • Géante gazeuse avec de la vie basée sur l’eau (Gas Giant with water based life)
    • Géante gazeuse avec de la vie basée sur l’ammoniac (Gas Giant with ammonia based life)
    • Géante aquatique

 

Anemones / Anémones

Description du Codex : Ces organismes tirent leur nom d’un récipient datant de l’ère néolithique de la Terre.

Distance minimale entre deux échantillons génétiques : 100 m

 

Valeur Vista Genomics : ? Cr

Conditions d’apparition :

  • Etoile parente : sur des planètes orbitant autour d’étoiles de types O, B et plus rarement A
  • Types de planètes : Planètes sans atmosphères

Plus précisément les différents types d’anémones dépendent du type de planète, du type d’étoile et de la classe de luminosité de l’étoiles (information disponible dans la carte système) :

Classe d'étoile
+ Luminosité
Metal-Rich / HMC
(riche en métaux / abondant en métaux)
Rocky
(rocheux)
Rocky Ice / Icy
(rocheux glacée / (Glacé)
OPrasinus/Prasinum BioluminescentPrasinus/Prasinum BioluminescentPuniceus/Puniceum
B I, B II, B IIIRoseus/Roseum BioluminescentRoseus/Roseum
B IV, B VBlattinus/Blatteum BioluminescentLuteus/Luteolum
B VI, A IIIRubens/Rubeum BioluminescentCroceus/Croceum

 

Bark Mounds – Rhizomes

Description du Codex : Ces organismes survivent en absorbant des éléments provenant de novae et de supernovae, leur couche externe dense les protégeant des radiations les plus importantes.

Distance minimale entre deux échantillons génétiques : 100 m

 

Valeur Vista Genomics : ? Cr

Conditions d’apparition : 

  • Types de planètes : Planètes sans atmosphères
  • Dans une nébuleuse ou à proximité (moins de 150 Al depuis le centre de la nébuleuse)

 

Bacterium

Description du Codex : Ces extrémophiles unicellulaires sont capables de survivre par toutes les températures et dans l’ensemble des environnements chimiques ou atmosphériques. Ils présentent une large palette de couleurs et de motifs kaléidoscopiques dérivant de leurs fonctions métaboliques, et tirent leur énergie de la photosynthèse, de la chimiosynthèse ou de la thermosynthèse. On pense qu’ils sont les précurseurs d’un grand nombre de formes de vie et cohabitent souvent avec d`autres espèces. Il est probable qu’il existe des liens entre la biochimie des colonies bactériennes et les organismes vivants à proximité, mais cela reste à établir formellement.

Distance minimale entre deux échantillons génétiques : 500 m

Conditions d’apparition : 

  • Toutes planètes à atmosphère fine

 

Bacterium acies

Description du Codex : Cette espèce bactérienne est capable de convertir l’énergie des atmosphères basées sur le néon et créant des tourbillons de couleurs vives.

 

Valeur Vista Genomics : 50 000 Cr

Conditions d’apparition : 

  • Planètes à atmosphère fine composées de Néon
  • Planètes glacées (Icy) ou rocheuses glacées (Rocky Ice)- à vérifier
  • Variante colorée déterminée par les matériaux rares rencontrés sur la planète :
    • Antinomy : Cyan (Cyan)
    • Polonium : Magenta (Magenta)
    • Ruthenium : Cobalt (Cobalt)
    • Technetium : Vert clair (Lime)
    • Tellurium : Blanc (White)
    • Yttrium : Aigue-Marine (Aquamarine)

 

Bacterium alcyoneum

Description du Codex : Cette espèce bactérienne se développe au soleil dans les atmosphères à base l’ammoniac. Ses colonies prennent une forme évoquant un labyrinthe complexe.

 

Valeur Vista Genomics : 119 500 Cr

Conditions d’apparition : 

  • Planètes à atmosphère fine composées d’ammoniac
  • Planètes rocheuses (Rocky) ou abondantes en métaux (High Metal Content) – à vérifier
  • Variante colorée déterminée par le type d’étoile parente :
    • Type O : Turquoise (Turquoise)
    • Type B : Gris (Grey)
    • Type A : Jaune (Yellow)
    • Type F : Vert clair (Lime)
    • Type G : Emeraude (Emerald)
    • Type K : Vert (Green)
    • Type M : Bleu canard (Teal)
    • Type L : Sauge (Sage)
    • Type N : Indigo (Indigo)
    • Type T : Rouge (Red)
    • Type TTS : Bordeaux (Maroon)
    • Type W : Améthyste (Amethyst)

 

Bacterium aurasus

Description du Codex : Ces bactéries se développent grâce à la lumière dans les atmosphères riches en dioxyde de carbone. On leur doit la couleur dominante des surfaces planétaires où elles sont présentes.

 

Valeur Vista Genomics : 78 500 Cr

Conditions d’apparition : 

  • Planètes à atmosphère fine composées de dioxide de carbone
  • Planètes rocheuses (Rocky) ou abondantes en métaux (High Metal Content) – à vérifier
  • Variante colorée déterminée par le type d’étoile parente (identique à Bacterium alcyoneum)

 

Bacterium bullaris

Description du Codex : Cette espèce de bactéries se nourrit du méthane atmosphérique et forme des réseaux de motifs bulbeux reliés entre eux.

 

Valeur Vista Genomics : 89 900 Cr

Conditions d’apparition : 

  • Planètes à atmosphère fine composées de méthane
  • Planètes glacées (Icy) – à vérifier
  • Variante colorée déterminée par les matériaux rares rencontrés sur la planète :
    • Antinomy : Cobalt (Cobalt)
    • Polonium : Jaune (Yellow)
    • Ruthenium : Aigue-Marine (Aquamarine)
    • Technetium : Or (Gold)
    • Tellurium : Vert clair (Lime)
    • Yttrium : Rouge (Red)

 

Bacterium cerbrus

Description du Codex : Cette espèce bactérienne convertit la lumière sur des mondes dotés d’une atmosphère composée essentiellement d’eau et de dioxyde de soufre. Ses colonies ressemblent à des masses cérébrales formées de petites cellules interconnectées.

 

Valeur Vista Genomics : 121 300 Cr

Conditions d’apparition : 

  • Planètes à atmosphère fine composées d’eau et / ou de dioxyde de souffre
  • Planètes rocheuses (Rocky) ou abondantes en métaux (High Metal Content) – à vérifier
  • Variante colorée déterminée par le type d’étoile parente (identique à Bacterium alcyoneum)

 

Bacterium informem

Description du Codex : On trouve ces bactéries à la surface de planètes à l’atmosphère azotée où elles s’agglutinent en masses informes.

 

Valeur Vista Genomics : 426 200 Cr

Conditions d’apparition : 

  • Planètes à atmosphère fine composées d’Azote
  • Variante colorée déterminée par les matériaux rares rencontrés sur la planète :
    • Antinomy : Rouge (Red)
    • Polonium : Vert clair (Lime)
    • Ruthenium : Or (Gold)
    • Technetium : Aigue-Marine (Aquamarine)
    • Tellurium : Jaune (Yellow)
    • Yttrium : Cobalt (Cobalt)

 

Bacterium nebulus

Description du Codex : Cette espèce bactérienne survit exclusivement grâce à l’héIium présent dans l’atmosphère. Elle se distingue par le motif radial qui s’étend du centre de la colonie vers sa périphérie.

 

Valeur Vista Genomics : 296 300 Cr

Conditions d’apparition : 

  • Planètes à atmosphère fine composées d’Helium
  • Planètes glacées (Icy) – à vérifier
  • Variante colorée déterminée par les matériaux rares rencontrés sur la planète :
    • Antinomy : Magenta (Magenta)
    • Ruthenium : Orange (Orange)
    • Yttrium : Cobalt (Cobalt)

 

Bacterium omentum

Description du Codex : Ces bactéries convertissent en énergie la chaleur géothermique de sites volcaniques rejetant de l’azote. Elles forment de longs filaments interconnectés sur toute la surface qu’elles occupent.

 

Valeur Vista Genomics : 267 400 Cr

Conditions d’apparition : 

  • Planètes à atmosphère fine de Néon – à vérifier
  • Planètes glacées (Icy) – à vérifier
  • Volcanisme à base d’Azote
  • Variante colorée déterminée par les matériaux rares rencontrés sur la planète :
    • Cadmium : Vert clair (Lime)
    • Niobium : Pêche (Peach)
    • Mercury : Blanc (White)
    • Tin : Rouge (Red)

 

Bacterium scopulum

Description du Codex : Ces bactéries se développent en surface grâce à la chaleur produite par une activité volcanique carbonée et prennent la forme de longues ridules vrillées sur elles-mêmes.

 

Valeur Vista Genomics : 280 600 Cr

Conditions d’apparition : 

  • Planètes à atmosphère fine de Néon – à vérifier
  • Planètes glacées (Icy) – à vérifier
  • Volcanisme à base de Carbone
  • Variante colorée déterminée par les matériaux rares rencontrés sur la planète :
    • Cadmium : Blanc (White)
    • Mercury : Pêche (Peach)
    • Molybdenum : Vert clair (Lime)
    • Niobium : Rouge (Red)
    • Polonium: Aigue-Marine (Aquamarine)
    • Tin : Pourpre (Mulberry)

 

Bacterium tela

Description du Codex : Ces bactéries créent des structures en forme de toile d’araignée. Elles prolifèrent à proximité de sites volcaniques rejetant des composés à base l’hélium, de fer ou de silicates.

 

Valeur Vista Genomics : 135 600 Cr

Conditions d’apparition : 

  • Planètes à atmosphère fine
  • Volcanisme à base d’Hélium, de Fer ou de Silicate
  • Variante colorée déterminée par les matériaux rares rencontrés sur la planète :
    • Cadmium : Or (Gold)
    • Mercury : Orange (Orange)
    • Molybdenum : Jaune (Yellow)
    • Niobium : Magenta (Magenta)
    • Tungsten : Vert (Green)
    • Tin : Coblat (Cobalt)

 

Bacterium verrata

Description du Codex : Ces bactéries se concentrent dans les zones présentant une forte activité volcanique aqueuse et créent des structures en forme de nids d’abeille.

 

Valeur Vista Genomics : 233 300 Cr

Conditions d’apparition : 

  • Planètes à atmosphère fine de Néon – à vérifier
  • Planètes glacées (Icy) – à vérifier
  • Volcanisme à base d’eau
  • Variante colorée déterminée par les matériaux rares rencontrés sur la planète :
    • Cadmium : Pêche (Peach)
    • Molybdenum : Blanc (White)
    • Niobium : Pourpre (Mulberry)
    • Tungsten : Vert clair (Lime)
    • Tin : Bleu (Blue)

 

Bacterium vesicula

Description du Codex : Ces bactéries vivent sur des mondes dont l’atmosphère est principalement composée d’argon et forment des multitudes de structures circulaires serrées à la surface des planètes qu’elles colonisent.

 

Valeur Vista Genomics : 56 100 Cr

Conditions d’apparition : 

  • Planètes à atmosphère fine composées d’Argon
  • Planètes glacées (Icy) ou rocheuses glacées (Rocky Ice)- à vérifier
  • Variante colorée déterminée par les matériaux rares rencontrés sur la planète :
    • Antinomy : Cyan (Cyan)
    • Polonium : Orange (Orange)
    • Ruthenium : Pourpre (Mulberry)
    • Technetium : Or (Gold)
    • Tellurium :  Rouge (Red)
    • Yttrium : Vert clair (Lime)

 

Bacterium volu

Description du Codex : Cette espèce bactérienne ne peut survivre que dans les atmosphères à base d’oxygène et crée au sol des motifs aléatoires tourbillonnants.

 

Valeur Vista Genomics : 400 500 Cr

Conditions d’apparition : 

  • Planètes à atmosphère fine composées d’Oxygène
  • Planètes glacées (Icy) ou rocheuses glacées (Rocky Ice)- à vérifier
  • Variante colorée déterminée par les matériaux rares rencontrés sur la planète :
    • Antinomy : Rouge (Red)
    • Polonium : Aigue-Marine (Aquamarine)
    • Ruthenium : Cobalt (Cobalt)
    • Tellurium :  Cyan (Cyan)
    • Yttrium : Or (Gold)

 

Brain Trees – Céphalobores

Description du Codex : Ces organismes tirent leur nom des excroissances rappelant des cerveaux au bout de leurs branches.

Distance minimale entre deux échantillons génétiques : 100 m

 

Valeur Vista Genomics : 115 900 Cr

Conditions d’apparition :

  • Types de planètes : Planètes sans atmosphères, avec une activité volcanique
  • Les Brain Trees ne sont présents que dans certaines zones. L’hypothèse actuelle est que ces zones se situent autour des ruines Guardian, cependant cette liaison n’est pas encore complètement certaine.

Une conséquence pratique est que quand on trouve des Brain Trees dans un système on peut s’attendre à en trouver d’autres dans des systèmes proches.

Le type de Brain Trees est conditionné par le type de planète, la température mais aussi la présence dans le système d’une planète telluriques (ELW = Earth-like world), ou d’une géante gazeuse avec de la vie basée sur l’eau (GG WBL = Gas Giant Water Based Life).

Le tableau ci-dessous indique les conditions adaptées à chaque type de Brain Tree :

Type (log)Type (codex)TempératureELW / GG WBLMetal-RichHMCRockyRocky Icy
AureusAureum300K - 500KXXX
OstrinusOstrinum450K - 1100K ??XXX
PuniceusPuniceum450K - 1600K ??XXX
CymatilisLindigoticum300K - 500KXXX
CarpasinusGypseeum200K - 300KXX
LivensLividum300K - 500KXX
ViridansViride100K - 270KXX
RoseusRoseum200K - 500K

 

Cactoida

Description du Codex : Ces organismes photosynthétiques se sont adaptés aux conditions extrêmes en réduisant le rapport entre leur surface et leur volume pour protéger leurs tissus les plus sensibles. Leur enveloppe externe est formée de cellules spécialisées dans la transmission de la lumière, doublée d’une couche d’isolation hydrophobe qui les aide à maintenir leur température interne et assure leur rétention d’eau. La profonde structure racinaire qui les maintient en place facilite également l’extraction des oligo-éléments. Certaines espèces se caractérisent en outre par une méthode de reproduction s’appuyant sur une vigoureuse expulsion de graines.

Distance minimale entre deux échantillons génétiques : 300 m

Conditions d’apparition : 

  • Planètes à atmosphère fine
  • Planètes rocheuses (Rocky) ou abondantes en métaux (High Metal Content) – à vérifier
  • Variante colorée déterminée par le type d’étoile parente
    • Type O : ?
    • Type B : ?
    • Type A : Vert (Green)
    • Type F : Jaune (Yellow)
    • Type G : Bleu canard (Teal)
    • Type K : ?
    • Type M : Améthyste (Amethyst)
    • Type L : Mauve (Mauve)
    • Type N : Sauge (Sage)
    • Type T : Orange (Orange)
    • Type TTS : Rouge (Red)

 

Cactoida cortexum

Description du Codex : Cette espèce cactoïde peut atteindre une taille de trois mètres et est composée de multiples excroissances portant à leur extrémité une cosse operculée dont l’ouverture permet la libération de graines.

 

Valeur Vista Genomics : 222 500 Cr

Conditions d’apparition : 

  • Planètes à atmosphère fine de Dioxyde de Carbone (à vérifier)
  • Planètes rocheuses (Rocky) ou abondantes en métaux (High Metal Content) – à vérifier
  • Variante colorée déterminée par le type d’étoile parente (cf. ci-dessus, genre Cactoida)

 

Cactoida lapis

Description du Codex : Cette espèce cactoïde se présente sous la forme d’une excroissance trapue dont la partie supérieure réticulée permet le développement d’une grappe de cosses contenant des graines.

 

Valeur Vista Genomics : 164 000 Cr

Conditions d’apparition : 

  • Planètes à atmosphère fine d’amonniac (à vérifier)
  • Planètes rocheuses (Rocky) ou abondantes en métaux (High Metal Content) – à vérifier
  • Variante colorée déterminée par le type d’étoile parente (cf. ci-dessus, genre Cactoida)

 

Cactoida peperatis

Description du Codex : Cette espèce cactoïde présente un tronc pentagonal d’une hauteur de plus de deux mètres surmonté d’une couronne entrecroisée.

 

Valeur Vista Genomics : 164 000 Cr

Conditions d’apparition : 

  • Planètes à atmosphère fine d’amonniac (à vérifier)
  • Planètes rocheuses (Rocky) ou abondantes en métaux (High Metal Content) – à vérifier
  • Variante colorée déterminée par le type d’étoile parente (cf. ci-dessus, genre Cactoida)

 

Cactoida pullulanta

Description du Codex : Cette espèce cactoïcle possède un pied globulaire prolongé par des cylindres verticaux, pouvant atteindre plus de quatre mètres, le long desquels se forment des grappes de, cosses dont la rupture provoque la dissémination de graines.

 

Valeur Vista Genomics : 222 500 Cr

Conditions d’apparition : 

  • Planètes à atmosphère fine de Dioxyde de Carbone (à vérifier)
  • Planètes rocheuses (Rocky) ou abondantes en métaux (High Metal Content) – à vérifier
  • Variante colorée déterminée par le type d’étoile parente (cf. ci-dessus, genre Cactoida)

 

Cactoida vermis

Description du Codex : Ces plantes cactoïdes se présentent sous la forme d’un ensemble de cylindres de haute taille hérissés de pointes à leur sommet et reliés entre eux par une membrane ondulante. Leur surface est souvent colonisée par une forme de vie épineuse avec laquelle ils formeraient une relation symbiotique, bien que sa nature exacte reste incomprise.

 

Valeur Vista Genomics : 711 500 Cr

Conditions d’apparition : 

  • Planètes à atmosphère fine d’Eau (à vérifier)
  • Planètes rocheuses (Rocky) ou abondantes en métaux (High Metal Content) – à vérifier
  • Variante colorée déterminée par le type d’étoile parente (cf. ci-dessus, genre Cactoida)

 

Clypeus

Description du Codex : Ces organismes extrêmophiles, dont l’évolution a permis l’émergence de sclérites durcies offrant une protection contre les radiations stellaires, récupèrent et condensent également les particules liquides présentes dans l’atmosphère, ce qui leur permet de survivre aux conditions les plus arides. Leurs sclérites sont généralement composées de matières inorganiques présentes dans leur environnement immédiat et dont la composition définit le plus souvent leur forme et leur coloration.

Distance minimale entre deux échantillons génétiques : 150 m

Conditions d’apparition : 

  • Planètes à atmosphère fine
  • Variante colorée déterminée par le type d’étoile parente
    • Type O : ?
    • Type B : ?
    • Type A : Orange (Orange)
    • Type F : Mauve (Mauve)
    • Type G : Améthyste (Amethyst)
    • Type K : Gris (Grey)
    • Type M : Turquoise (Turquoise)
    • Type L : ?
    • Type N : Jaune (Yellow)
    • Type T : ?
    • Type TTS : ?

 

Clypeus lacrimam

Description du Codex : Cette espèce de clypeus est très sensible à la lumière extrême et protégée par une large sclérite en forme de larme dont les bords aident à diriger les gouttes d’eau vers le sol.

 

Valeur Vista Genomics : 426 200 Cr

Conditions d’apparition : 

  • Planètes à atmosphère fine de Dioxyde de Carbone ou d’Eau (à vérifier)
  • Planètes rocheuses (Rocky) ou abondantes en métaux (High Metal Content) – à vérifier
  • Variante colorée déterminée par le type d’étoile parente (cf. ci-dessus, genre Clypeus)

 

Clypeus margaritus

Description du Codex : Cette espèce de clypeus produit une sclérite incurvée ressemblant à une grande perle, tant par sa forme que par sa texture, à l’intérieur de laquelle se développent jusqu’à trois organismes centraux sur un lit de feuilles.

 

Valeur Vista Genomics : 557 800 Cr

Conditions d’apparition : 

  • Planètes à atmosphère fine de Dioxyde de Carbone ou d’Eau (à vérifier)
  • Planètes rocheuses (Rocky) ou abondantes en métaux (High Metal Content) – à vérifier
  • Variante colorée déterminée par le type d’étoile parente (cf. ci-dessus, genre Clypeus)

 

Clypeus speculumi

Description du Codex : Cette espèce de clypeus développe une sclérite angulaire dotée d’une face externe réfléchissante qui assure la protection de ces organismes hérissés de pointes. On la trouve sur des planètes dont l’orbite autour de leur étoile est supérieure ou égale à 5 UA.

 

Valeur Vista Genomics : 711 500 Cr

Conditions d’apparition : 

  • Planètes à atmosphère fine de Dioxyde de Carbone ou d’Eau (à vérifier)
  • Planètes rocheuses (Rocky) ou abondantes en métaux (High Metal Content) – à vérifier
  • Distance à l’étoile parente supérieure à 2 500 SL (5 UA)
  • Variante colorée déterminée par le type d’étoile parente (cf. ci-dessus, genre Clypeus)

 

Concha

Description du Codex : Ces extrêmophiles complexes hautement spécialisées ont développé de robustes coquilles de protection articulées capables de s’ouvrir ou de se fermer en fonction des conditions environnementales. Ces coquilles sont des structures organiques qui excrètent une enveloppe externe inorganique, isolante et parfois réfléchissante permettant de maintenir l’état homéostatique de l’organisme interne. Remarquablement résistant par lui-même, ce dernier n’est exposé à son environnement que pour des raisons métaboliques ou reproductives.

Distance minimale entre deux échantillons génétiques : 150 m

Conditions d’apparition : 

  • Planètes à atmosphère fine

 

Concha aureolas

Description du Codex : Ces conques vivent sur des mondes dotés d’une atmosphère à base d’azote et, présentent une structure sphérique arrondie de type rocheux qui se divise pour laisser paraître de longues tiges surmontées de boucles.

 

Valeur Vista Genomics : 400 500 Cr

Conditions d’apparition : 

  • Planètes à atmosphère fine composée d’Azote
  • Variante colorée déterminée par le type d’étoile parente
    • Type O : ?
    • Type B : ?
    • Type A : Bleu canard (Teal)
    • Type F : Gris (Grey)
    • Type G : Turquoise (Turquoise)
    • Type K : Rouge (Red)
    • Type M : ?
    • Type L : Orange (Orange)
    • Type N : Emeraude (Emerald)
    • Type T : ?
    • Type TTS : ?

 

Concha biconcavis

Description du Codex : Cette espèce de conque ressemblant à un œuf nervure et fendu s’ouvre pour laisser émerger une fine tige de son intérieur charnu. Elle est couverte de concrétions en forme de beignets où s’effectuent les échanges chimiques.

 

Valeur Vista Genomics : 806 300 Cr

Conditions d’apparition : 

  • Planètes à atmosphère fine (d’Azote ?? à vérifier)
  • Variante colorée déterminée par les matériaux rares rencontrés sur la planète :
    • Antinomy : Pêche (Peach)
    • Ruthenium : Orange (Orange)

 

Concha labiata

Description du Codex : Cette espèce de conque se développe dans les atmosphères riches en dioxyde de carbone. Son ouverture supérieure longiligne s’ouvre pour permettre à des tiges aux feuilles pointues et porteuses de graines brillantes de s’élancer vers le ciel.

 

Valeur Vista Genomics : 157 100 Cr

Conditions d’apparition : 

  • Planètes à atmosphère fine composées de Dioxyde de Carbone
  • Variante colorée déterminée par le type d’étoile parente
    • Type O : ?
    • Type B : ?
    • Type A : Bleu canard (Teal)
    • Type F : Gris (Grey)
    • Type G : Turquoise (Turquoise)
    • Type K : Rouge (Red)
    • Type M : ?
    • Type L : Orange (Orange)
    • Type N : Emeraude (Emerald)
    • Type T : ?
    • Type TTS : ?

 

Concha renibus

Description du Codex : Une espèce de conque segmentée dont la survie dépend des sources de chaleur disponibles. À mesure que sa taille augmente, elle produit une unique tige surmontée l’un ensemble de frondes lumineuses qui facilitent son métabolisme.

 

Valeur Vista Genomics : 264 300 Cr

Conditions d’apparition : 

  • Planètes à atmosphère fine de Dioxyde de Carbone ou d’Eau (à vérifier)
  • Variante colorée déterminée par les matériaux rares rencontrés sur la planète :
    • Cadmium : Rouge (Red)
    • Mercury : Pourpre (Mulberry)
    • Molybdenum : Pêche (Peach)
    • Niobium : Bleu (Blue)
    • Tungsten : Blanc (White)
    • Tin : Aigue-Marine (Aquamarine)

 

Crystalline Shards / Eclats cristallins

Description du Codex : Ces structures cristallines sont créées par de grandes colonies de microorganismes.

Distance minimale entre deux échantillons génétiques : 100 m

 

Valeur Vista Genomics : 117 900 Cr

Conditions d’apparition :

  • Planètes sans atmosphère
  • Etoile parente : étoile de type A, F, G, K, M ou S.
  • Température : de 0 à 273 K
  • Il faut que soit présent dans le système, l’un des types de planètes suivants :
    • Tellurique (Earth-Like World)
    • Ammoniac
    • Géante gazeuse avec de la vie basée sur l’eau (Gas Giant with water based life)
    • Géante gazeuse avec de la vie basée sur l’ammoniac (Gas Giant with ammonia based life)
    • Géante aquatique
  • Ils sont situés uniquement sur des planètes situées à au moins 12 000 Ls de l’étoile la plus proche.

 

Electricae

Description du Codex : Ces organismes, dont seules les extrémités dépassent de la glace, souvent près des fissures où elle est la plus mince, vivent exclusivement à proximité de lacs gelés sur les mondes glacés les plus froids. La majeure partie de ces organismes s’étend sous la surface, jusqu’aux eaux de fonte souterraines parfois situées à plusieurs kilomètres de profondeur. Les electricae sont par nature superconductrices et utilisent la circulation thermique des fluides environnants pour alimenter leurs processus électrochimiques, raison probable pour laquelle elles sont cantonnées aux planètes dominées par des gaz inertes. Leurs excroissances de surface servent à maintenir le contact avec l’atmosphère, créant ainsi une différence de potentiel électrique, qui engendre à son tour une bioluminescence parcourant tout l’organisme. Bien qu’elle n’ait jamais été observée et qu’on ignore tout de son mécanisme, leur reproduction se produirait sous la surface.

Distance minimale entre deux échantillons génétiques : 1 000 m

Conditions d’apparition : 

  • Planètes à atmosphère fine composées d’Hélium, Néon ou Argon
  • Planètes de type glacé (Icy)

 

Electricae pluma

Description du Codex : Cette espèce d’electricae laisse paraître en surface quatre boucles interconnectées couvertes de frondes lumineuses dépassant de la glace. On la trouve principalement sur des planètes orbitant autour d’étoiles blanches particulièrement lumineuses.

 

Valeur Vista Genomics : 339 100 Cr

Conditions d’apparition : 

  • Planètes à atmosphère fine composées d’Hélium, Néon ou Argon
  • Planètes de type glacé (Icy)
  • Etoile parente de type A, avec une classe de luminosité de V ou plus (à vérifier)
  • Variante colorée déterminée par les matériaux rares rencontrés sur la planète :
    • Antinomy : Cobalt (Cobalt)
    • Polonium : Cyan (Cyan)
    • Ruthenium : Bleu (Blue)
    • Technetium : Magenta (Magenta)
    • Tellurium : Rouge (Red)
    • Yttrium : Pourpre (Mulberry)

 

Electricae radialem

Description du Codex : Cette espèce d’electricae étend ses tiges bioluminescentes dans toutes les directions. On pense qu’elle aurait un lien encore indéterminé avec la présence de nébuleuses à proximité de la planète qui l’héberge.

 

Valeur Vista Genomics : 339 100 Cr

Conditions d’apparition : 

  • Planètes à atmosphère fine composées d’Hélium, Néon ou Argon
  • Planètes de type glacé (Icy)
  • Présence d’une nébuleuse à proximité
  • Variante colorée déterminée par les matériaux rares rencontrés sur la planète :
    • Antinomy : Cyan (Cyan)
    • Polonium : Cobalt (Cobalt)
    • Ruthenium : Bleu (Blue)
    • Technetium : Aigue-Marine (Aquamarine)
    • Tellurium : Magenta (Magenta)
    • Yttrium : Vert (Green)

 

Fonticulua

Description du Codex : Ces colonies d’organismes photosynthétiques vivent exclusivement sur des mondes glacés où l’environnement gelé leur procure une forme de protection. En se, développant, les fonticulae provoquent la fonte de la glace autour d’eux. Le liquide ainsi, obtenu est absorbé par de minuscules pores cellulaires qui l’acheminent ensuite vers la, zone reproductive de la colonie où il regèle immédiatement après son excrétion pour, former un exosquelette transparent assurant la protection des organismes. Des frondes, créent en outre un large espace plat permettant d’exposer un maximum de cellules, photosynthétiques internes à la lumière. Leur reproduction semble reposer sur la, division des colonies, probablement à l’occasion de la chute d’un fragment sous son, propre poids qui donne alors naissance à un nouveau groupe.

Distance minimale entre deux échantillons génétiques : 500 m

Conditions d’apparition : 

  • Planètes à atmosphère fine
  • Planètes de type glacé (Icy) ou rocheuses glacées (Rocky Ice)
  • Variante colorée déterminée par le type d’étoile parente
    • Type O : ?
    • Type B : Vert clair (Lime)
    • Type A : Vert (Green)
    • Type F : Jaune (Yellow)
    • Type G : Bleu canard (Teal)
    • Type K : Emeraude (Emerald)
    • Type M : Améthyste (Amethyst)
    • Type L : Mauve (Mauve)
    • Type N : Sauge (Sage)
    • Type T : Orange (Orange)
    • Type Y : Ocre (Ocher)
    • Type D : Turquoise (Turquoise)
    • Type TTS : Rouge (Red)

 

Fonticulua Campestris

Description du Codex : Ces fonticulae prolifèrent dans les atmosphères à base d’argon et peuvent atteindre quatre mètres de haut. Elles sont dotées l’énormes structures ressemblant à des feuilles qui leur servent à capter la lumière pour la convertir en énergie.

 

Valeur Vista Genomics : 63 600 Cr

Conditions d’apparition : 

  • Planètes à atmosphère fine composées d’Argon
  • Planètes de type glacé (Icy) ou rocheuses glacées (Rocky Ice)
  • Variante colorée déterminée par le type d’étoile parente (cf. ci-dessus, genre Fonticulua)

 

Fonticulua digitos

Description du Codex : Cette espèce de fonticulae acclimatée aux atmosphères à base de méthane présente des groupes de tubes cylindriques qui transpercent la couche de glace.

 

Valeur Vista Genomics : 127 700 Cr

Conditions d’apparition : 

  • Planètes à atmosphère fine composées de Méthane
  • Planètes de type glacé (Icy) ou rocheuses glacées (Rocky Ice)
  • Variante colorée déterminée par le type d’étoile parente (cf. ci-dessus, genre Fonticulua)

 

Fonticulua Fluctus

Description du Codex : Cette espèce de fonticulae est présente sur des mondes dotés d’une atmosphère riche en oxygène. Elle produit des structures en forme de vagues enroulées sur elles-mêmes qui se tournent vers la lumière.

 

Valeur Vista Genomics : 900 000 Cr

Conditions d’apparition : 

  • Planètes à atmosphère fine composées d’Oxygène
  • Planètes de type glacé (Icy) ou rocheuses glacées (Rocky Ice)
  • Variante colorée déterminée par le type d’étoile parente (cf. ci-dessus, genre Fonticulua)

 

Fonticulua lapida

Description du Codex : Cette espèce de fonticulae est présente dans les atmosphères affichant d’importantes concentrations d’azote. Les cosses en forme de gemmes qui se développent tout le long de la tige principale peuvent se détacher pour créer de nouvelles colonies.

 

Valeur Vista Genomics : 195 600 Cr

Conditions d’apparition : 

  • Planètes à atmosphère fine composées d’Azote
  • Planètes de type glacé (Icy) ou rocheuses glacées (Rocky Ice)
  • Variante colorée déterminée par le type d’étoile parente (cf. ci-dessus, genre Fonticulua)

 

Fonticulua segmentatus

Description du Codex : Cette espèce de fonticulae acclimatée aux atmosphères dominées par le néon a la forme d’un amas pyramidal de structures frangées.

 

Valeur Vista Genomics : 806 300 Cr

Conditions d’apparition : 

  • Planètes à atmosphère fine composées riches en Néon
  • Planètes de type glacé (Icy) ou rocheuses glacées (Rocky Ice)
  • Variante colorée déterminée par le type d’étoile parente (cf. ci-dessus, genre Fonticulua)

 

Fonticulua upupam

Description du Codex : Cette espèce de fonticulae vit sur des mondes gelés dotés d’une atmosphère riche en Argon. Elle produit de larges structures en forme d’anneaux pour mieux réfléchir la faible lumière sur elle-même et ainsi assurer sa photosynthèse.

 

Valeur Vista Genomics : 315 300 Cr

Conditions d’apparition : 

  • Planètes à atmosphère fine riches en Argon
  • Planètes de type glacé (Icy) ou rocheuses glacées (Rocky Ice)
  • Variante colorée déterminée par le type d’étoile parente (cf. ci-dessus, genre Fonticulua)

 

Frutexa

Description du Codex : Ces plantes ligneuses développent un profond réseau racinaire pour absorber les liquides et se maintenir sur les sols instables. Ce sont des organismes photosynthétiques dotés de photorécepteurs spécialisés capables de fonctionner dans des conditions de luminosité réduite, ce qui les rend particulièrement aptes à proliférer dans toutes sortes de milieux. Leurs petites feuilles les protègent des températures les plus basses ou des pertes de liquide dans les environnements chauds.

Distance minimale entre deux échantillons génétiques : 150 m

Conditions d’apparition : 

  • Planètes à atmosphère fine
  • Variante colorée déterminée par le type d’étoile parente
    • Type O : ?
    • Type B : Vert clair (Lime)
    • Type A : ?
    • Type F : Vert (Green)
    • Type G : Emeraude (Emerald)
    • Type K : ?
    • Type M : Gris (Grey)
    • Type L : Bleu canard (Teal)
    • Type N : Rouge (Red)
    • Type T : ?
    • Type Y : ?
    • Type D : ?
    • Type TTS : Mauve (Mauve)

 

Fruxeta acus

Description du Codex : Les couleurs vives des premiers stades de cette espèce de frutexa changent au fil de son évolution. Ses branches supérieures produisent des cosses allongées rappelant des haricots.

 

Valeur Vista Genomics : 400 500 Cr

Conditions d’apparition : 

  • Planètes à atmosphère fine de Dioxyde de Carbone – à vérifier
  • Planètes rocheuses (Rocky) – à vérifier
  • Variante colorée déterminée par le type d’étoile parente (cf. ci-dessus, genre Fruxeta)

 

Fruxeta collum

Description du Codex : Cette espèce de frutexa se caractérise par ses branches basses épineuses qui entourent une épaisse colonne centrale au faîte sombre et couvert de spores.

 

Valeur Vista Genomics : 118 500 Cr

Conditions d’apparition : 

  • Planètes à atmosphère fine de Dioxyde de Carbone – à vérifier
  • Planètes rocheuses (Rocky)
  • Variante colorée déterminée par le type d’étoile parente (cf. ci-dessus, genre Fruxeta)

 

Fruxeta fera

Description du Codex : Cette espèce de frutexa combine de grandes branches à de longues tiges fines, près desquelles se développent des amas de cosses dont les graines légères sont dispersées par la brise.

 

Valeur Vista Genomics : 118 100 Cr

Conditions d’apparition : 

  • Planètes à atmosphère fine de Dioxyde de Carbone – à vérifier
  • Planètes rocheuses (Rocky)
  • Variante colorée déterminée par le type d’étoile parente (cf. ci-dessus, genre Fruxeta)

 

Fruxeta flabellum

Description du Codex : Cette espèce de frutexa forme un buisson de feuilles dont la texture évoque celle des algues et dont les graines protégées par une structure en forme de cage se développent à l’extrémité de longues tiges jusqu’à la germination.

 

Valeur Vista Genomics : 127 900 Cr

Conditions d’apparition : 

  • Planètes à atmosphère fine d’Ammoniac – à vérifier
  • Planètes rocheuses (Rocky)
  • Variante colorée déterminée par le type d’étoile parente (cf. ci-dessus, genre Fruxeta)

 

Fruxeta flammasis

Description du Codex : Cette espèce de frutexa a l’apparence de flammes grâce à ses multiples tiges surmontées de frondes verticales aux couleurs vives et parsemées de spores en formes de disques dispersés par le vent.

 

Valeur Vista Genomics : 500 100 Cr

Conditions d’apparition : 

  • Planètes à atmosphère fine d’Ammoniac – à vérifier
  • Planètes rocheuses (Rocky)
  • Variante colorée déterminée par le type d’étoile parente (cf. ci-dessus, genre Fruxeta)

 

Fruxeta metallicum

Description du Codex : Cette espèce de frutexa présente de petites feuilles aux reflets presque métalliques. Ses branches supérieures portent des spores sphériques dont l’ouverture en forme d’étoile augmente les chances de germination.

 

Valeur Vista Genomics : 118 100 Cr

Conditions d’apparition : 

  • Planètes à atmosphère fine de Dioxyde de Carbone ou d’Ammoniac – à vérifier
  • Planètes abondantes en métaux (High Metal Content) – à vérifier
  • Variante colorée déterminée par le type d’étoile parente (cf. ci-dessus, genre Fruxeta)

 

Fruxeta sponsae

Description du Codex : Cette espèce de frutexa développe des faisceaux de branches verticales supportant à leur extrémité des sacs de spores colorés.

 

Valeur Vista Genomics : 326 500 Cr

Conditions d’apparition : 

  • Planètes à atmosphère fine d’Eau – à vérifier
  • Planètes rocheuses (Rocky) – à vérifier
  • Variante colorée déterminée par le type d’étoile parente (cf. ci-dessus, genre Fruxeta)

 

Fumerola

Description du Codex : Ces organismes extrémophiles vivent dans des régions aux fumerolles actives. Leur métabolisme est exclusivement basé sur des mécanismes chimiosynthétiques et thermosynthétiques dépendant de l’activité volcanique. La chaleur tectonique leur permet de survivre dans des environnements où la température ambiante serait autrement trop basse pour eux. Ils absorbent fréquemment les minerais éjectés par les fumerolles, ce qui leur confère parfois une apparence inorganique aux couleurs exotiques.

Distance minimale entre deux échantillons génétiques : 100 m

Conditions d’apparition : 

  • Planètes à atmosphère fine
  • Se développent sur des fumeroles (POI géologiques)

 

Fumerola aquatis

Description du Codex : Cette espèce de fumerola vit à proximite de sites volcaniques aqueux. Elle se présente sous la forme de petits agrégats sombres couverts de nervures striées qui capturent la chaleur.

 

Valeur Vista Genomics : 339 100 Cr

Conditions d’apparition : 

  • Planètes à atmosphère fine
  • Planètes de type glacé (Icy) ou rocheuses glacées (Rocky Ice) – à vérifier
  • Se développent sur des fumeroles (POI géologiques)
  • Volcanisme à base d’Eau
  • Variante colorée déterminée par les matériaux rares rencontrés sur la planète :
    • Cadmium : Vert (Green)
    • Mercury : Jaune (Yellow)
    • Molybdenum : Cyan (Cyan)
    • Niobium : Or (Gold)
    • Tungsten : Cobalt (Cobalt)
    • Tin : Orange (Orange)

Fumerola carbosis

Description du Codex : Cette espèce de fumerola vivant à proximité de sites volcaniques carbonés a l’apparence d’un mince tube vertical dont l’ouverture au sommet permet à un organisme interne de s’étirer à l’extérieur pour augmenter l’absorption de chaleur.

 

Valeur Vista Genomics : 339 100 Cr

Conditions d’apparition : 

  • Planètes à atmosphère fine
  • Planètes de type glacé (Icy) ou rocheuses glacées (Rocky Ice) – à vérifier
  • Se développent sur des fumeroles (POI géologiques)
  • Volcanisme à base de Carbone
  • Variante colorée déterminée par les matériaux rares rencontrés sur la planète :
    • Cadmium : Orange (Orange)
    • Mercury : Magenta (Magenta)
    • Niobium : Cobalt (Cobalt)
    • Tungsten : Jaune (Yellow)
    • Tin : Bleu canard (Teal)

 

Fumerola extremus

Description du Codex : Véritable exception de son taxon, cette espèce de fumerola semble avoir une préférence arbitraire pour des types de volcanisme précis sans que ce lien ait encore pu être expliqué. Elle se présente sous la forme de longues tiges verticales dotées de petites frondes extensibles.

 

Valeur Vista Genomics : 711 500 Cr

Conditions d’apparition : 

  • Planètes à atmosphère fine
  • Planètes de type Rocheux (Rocky) – à vérifier
  • Se développent sur des fumeroles (POI géologiques)
  • Volcanisme spécifique à déterminer
  • Variante colorée déterminée par les matériaux rares rencontrés sur la planète :
    • Mercury : Vert clair (Lime)
    • Molybdenum : Bleu (Blue)
    • Niobium : Blanc (White)
    • Tin : Pêche (Peach)

 

Fumerola nitris

Description du Codex : Cette espèce de fumerola affiche une prédilection pour le volcanisme azoté. Elle produit un organisme ovoïde constellé de petites marques reposant au sommet l’une longue tige fine.

 

Valeur Vista Genomics : 389 400 Cr

Conditions d’apparition : 

  • Planètes à atmosphère fine
  • Planètes de type glacé (Icy) ou rocheuses glacées (Rocky Ice) – à vérifier
  • Se développent sur des fumeroles (POI géologiques)
  • Volcanisme à base d’Azote
  • Variante colorée déterminée par les matériaux rares rencontrés sur la planète :
    • Cadmium : Blanc (White)
    • Mercury : Pêche (Peach)
    • Molybdenum : Vert clair (Lime)
    • Niobium : Rouge (Red)
    • Tungsten : Aigue-Marine (Aquamarine)

 

Fungoida

Description du Codex : Ces organismes vivent dans les profondeurs d’un substrat planétaire. Malgré leur morphologie similaire à celle des champignons, ils ne sont pas saprophytes. Leur mycélium régit leur métabolisme par des réactions chimiosynthétiques et thermosynthétiques facilitées par le substrat qui protège également l’organisme des conditions environnementales extrêmes. Les parties exposées de l’organisme sont principalement dédiées à la reproduction. Cette dernière repose fréquemment sur des mécanismes de dissémination de spores, mais aussi sur des échanges gazeux avec l’atmosphère dans le cas de certaines espèces. Différentes espèces fongoïdes présentent en outre une bioluminescence dans le cadre de processus métaboliques impliqués dans la dégradation des toxines accumulées.

Distance minimale entre deux échantillons génétiques : 300 m

Conditions d’apparition : 

  • Planètes à atmosphère fine

 

Fungoida bullarum

Description du Codex : Cette espèce fongoïde est caractérisée par des agrégats d’excroissances en forme de bulles tachetées au sommet d’un stipe central et contenant des spores pouvant être exposés aux vents pour faciliter leur dissémination.

 

Valeur Vista Genomics : 224 100 Cr

Conditions d’apparition : 

  • Planètes à atmosphère fine d’Argon – à vérifier
  • Planètes de type rocheuses glacées (Rocky Ice) – à vérifier
  • Variante colorée déterminée par les matériaux rares rencontrés sur la planète :
    • Antinomy : Rouge (Red)
    • Polonium : Pourpre (Mulberry)
    • Ruthenium : Magenta (Magenta)
    • Technetium : Pêche (Peach)
    • Tellurium : Or (Gold)
    • Yttrium : Orange (Orange)

 

Fungoida gelata

Description du Codex : Cette espèce fongoïde ressemble à une méduse retournée émergeant d’une base solide enfouie dans le substrat. La partie exposée est dominée par des organismes reproducteurs charnus qui excrètent des tissus organiques assez légers pour être emportés par une brise légère et susceptibles de former un nouvel organisme s’ils retombent à un endroit propice.

 

Valeur Vista Genomics : 206 300 Cr

Conditions d’apparition : 

  • Planètes à atmosphère fine de Dioxyde de Carbone ou d’Eau – à vérifier
  • Planètes rocheuses (Rocky) ou abondantes en métaux (High Metal Content) – à vérifier
  • Variante colorée déterminée par les matériaux rares rencontrés sur la planète :
    • Cadmium : Cyan (Cyan)
    • Mercury : Vert clair (Lime)
    • Molybdenum : Pourpre (Mulberry)
    • Niobium : Vert (Green)
    • Tungsten : Orange (Orange)
    • Tin : Rouge (Red)

 

Fungoida setisis

Description du Codex : Cette espèce fongoïde produit des agrégats verticaux parsemés de stipes couronnés de chapeaux pouvant se détacher pour se disperser dans l’environnement afin d’assurer sa reproduction.

 

Valeur Vista Genomics : 120 200 Cr

Conditions d’apparition : 

  • Planètes à atmosphère fine d’Ammoniac – à vérifier
  • Planètes rocheuses (Rocky) ou abondantes en métaux (High Metal Content) – à vérifier
  • Variante colorée déterminée par les matériaux rares rencontrés sur la planète :
    • Antinomy : Pêche (Peach)
    • Polonium : Blanc (White)
    • Ruthenium : Or (Gold)
    • Technetium : Vert clair (Lime)
    • Tellurium : Jaune (Yellow)
    • Yttrium : Orange (Orange)

 

Fungoida stabilis

Description du Codex : Cette espèce fongoïde exploite l’énergie géothermique et peut produire des structures en forme de tours de deux mètres de haut composées de cylindres étroitement groupés.

 

Valeur Vista Genomics : 174 000 Cr

Conditions d’apparition : 

  • Planètes à atmosphère fine de Dioxyde de Carbone ou d’Eau – à vérifier
  • Planètes rocheuses (Rocky) ou abondantes en métaux (High Metal Content) – à vérifier
  • Volcanisme ?
  • Variante colorée déterminée par les matériaux rares rencontrés sur la planète :
    • Cadmium : Bleu (Blue)
    • Mercury : Vert (Green)
    • Molybdenum : Magenta (Magenta)
    • Niobium : Blanc (White)
    • Tungsten : Pêche (Peach)
    • Tin : Orange (Orange)

 

Osseus

Description du Codex : Ces organismes à croissance lente colonisent exclusivement les zones rocheuses. Ils sont définis par la relation symbiotique formée entre deux organismes unicellulaires désormais inséparables. L’un des types de cellules est uniquement responsable de la production d’énergie par photosynthèse, chimiosynthèse ou thermosynthèse. Les cellules symbiotiques utilisent quant à elles une partie de cette énergie pour produire un endosquelette rigide en déposant une substance dure semblable à la roche extraite du sol environnant. Cette structure fournit à l’organisme un habitat solide doté de plis complexes augmentant la surface disponible pour les interactions métaboliques. Les osseus forment également des enveloppes cellulaires calleuses et se retirent à l’intérieur de l’endosquelette en cas de danger.

Distance minimale entre deux échantillons génétiques : 800 m

Conditions d’apparition : 

  • Planètes à atmosphère fine
  • Présence uniquement sur les zones rocheuses des planètes (donc pas sur les glacées ? à vérifier)

 

Osseus cornibus

Description du Codex : Cette espèce d’osseus forme des empilements de structures spiralées d’une hauteur moyenne de trois mètres dont les nervures tournées vers le ciel permettent une meilleure absorption de la lumière.

 

Valeur Vista Genomics : 109 500 Cr

Conditions d’apparition : 

  • Planètes à atmosphère fine de Dioxyde de Carbone – à vérifier
  • Présence uniquement sur les zones rocheuses des planètes
  • Planètes rocheuses (Rocky) ou abondantes en métaux (High Metal Content) – à vérifier
  • Variante colorée déterminée par le type d’étoile parente
    • Type O : ?
    • Type B : ?
    • Type A : Vert clair (Lime)
    • Type F : Turquoise (Turquoise)
    • Type G : Gris (Grey)
    • Type K : Indigo (Indigo)
    • Type M : ?
    • Type L : ?
    • Type N : ?
    • Type T : Emeraude (Emerald)
    • Type TTS : Vert (Green)

 

Osseus discus

Description du Codex : Cette espèce d’osseus à la forme de disques à demi enfouis portant un motif radial ressemble de loin à des formations rocheuses. Elle absorbe l’énergie géothermique souterraine et puise également dans les sources de chaleur disponibles en surface.

 

Valeur Vista Genomics : 596 500 Cr

Conditions d’apparition : 

  • Planètes à atmosphère fine d’Eau – à vérifier
  • Présence uniquement sur les zones rocheuses des planètes
  • Planètes rocheuses (Rocky) ou abondantes en métaux (High Metal Content) – à vérifier
  • Variante colorée déterminée par les matériaux rares rencontrés sur la planète :
    • Cadmium : Blanc (White)
    • Mercury : Vert clair (Lime)
    • Molybdenum : Pêche (Peach)
    • Niobium : Aigue-Marine (Aquamarine)
    • Tungsten : Rouge (Red)
    • Tin : Bleu (Blue)

 

Osseus fractus

Description du Codex : Cette espèce d’osseus peut se développer sur une longueur de six mètres. Elle produit de larges franges nervurées indispensables à ses interactions métaboliques, comme l’absorption de la lumière en vue de produire de l’énergie.

 

Valeur Vista Genomics : 239 400 Cr

Conditions d’apparition : 

  • Planètes à atmosphère fine de Dioxyde de Carbone – à vérifier
  • Présence uniquement sur les zones rocheuses des planètes
  • Planètes rocheuses (Rocky) ou abondantes en métaux (High Metal Content) – à vérifier
  • Variante colorée déterminée par le type d’étoile parente (identique à Osseus cornibus)

 

Osseus pellebantus

Description du Codex : Cette espèce d’osseus est dotee l’une tige épaisse d’où se développent de grands plateaux circulaires dont le plus imposant se situe au sommet pour absorber le plus de lumière possible.

 

Valeur Vista Genomics : 477 700 Cr

Conditions d’apparition : 

  • Planètes à atmosphère fine de Dioxyde de Carbone – à vérifier
  • Présence uniquement sur les zones rocheuses des planètes
  • Planètes rocheuses (Rocky) ou abondantes en métaux (High Metal Content) – à vérifier
  • Variante colorée déterminée par le type d’étoile parente (identique à Osseus cornibus)

 

Osseus pumice

Description du Codex : Cette espèce d’osseus développe une unique tige épaisse d’où émerge un large endosquelette vaguement circulaire et criblé de trous. Cette structure catalytiquement active permet d’augmenter considérablement la surface effective de l’organisme, facilitant ainsi ses abserptions chimiques et sa chimiosynthèse.

 

Valeur Vista Genomics : 197 800 Cr

Conditions d’apparition : 

  • Planètes à atmosphère fine d’Argon, Méthane ou Azote – à vérifier
  • Présence uniquement sur les zones rocheuses des planètes
  • Planètes rocheuses (Rocky), abondantes en métaux (High Metal Content) ou rocheuses glacées (Rocky Ice) – à vérifier
  • Variante colorée déterminée par les matériaux rares rencontrés sur la planète :
    • Antinomy : Blanc (White)
    • Polonium : Pêche (Peach)
    • Ruthenium : Or (Gold)
    • Technetium : Vert clair (Lime)
    • Tellurium : Vert (Green)
    • Yttrium : Jaune (Yellow)

 

Osseus spiralis

Description du Codex : Cette espèce d’osseus produit des structures spiralées pouvant atteindre une largeur de six mètres. Les plis nervurés de ses surfaces tournées vers le ciel lui permettent de capter la lumière.

 

Valeur Vista Genomics : 159 900 Cr

Conditions d’apparition : 

  • Planètes à atmosphère fine d’Ammoniac – à vérifier
  • Présence uniquement sur les zones rocheuses des planètes
  • Planètes rocheuses (Rocky) ou abondantes en métaux (High Metal Content) – à vérifier
  • Variante colorée déterminée par le type d’étoile parente (identique à Osseus cornibus)

 

Recepta

Description du Codex : Ces extrémophiles sont endémiques aux planètes dotées d’atmosphères dominées par le dioxyde de soufre. Leurs bulles de protection formées en associant des matériaux inorganiques et hydrocartlonés leur permettent de créer un biome isolé, doté d’une température et d’une composition chimique stables. Leur croissance difficile et complexe nécessite la fonte, la reformation et le gel de leur enveloppe externe afin que l’organisme interne puisse se développer. Ce processus graduel implique que la taille des receptas est fonction de leur âge. Leur reproduction n’est pas moins complexe et repose sur un bourgeonnement créant une version plus petite de l’adulte. Une fois détaché, le nouvel organisme peut rouler sous l’action de la gravité et des courants d’air avant de s’immobiliser et de déployer un crampon à son emplacement définitif.

Distance minimale entre deux échantillons génétiques : 150 m

Conditions d’apparition : 

  • Planètes à atmosphère fine composées de Dioxyde de Souffre

 

Recepta conditivus

Description du Codex : Cette espèce de recepta présente un corps suspendu au-dessus du sol dans une membrane sphérique translucide pleine d’un fluide saturé chimiquement qui lui fournit à la fois protection et nutriments nécessaires à son métabolisme. Les échanges chimiques sont contrôlés activement par la membrane et passivement par son vaste réseau racinaire.

 

Valeur Vista Genomics : 645 700 Cr

Conditions d’apparition : 

  • Planètes à atmosphère fine composées de Dioxyde de Souffre
  • Variante colorée déterminée par les matériaux rares rencontrés sur la planète :
    • Antinomy : Vert clair (Lime)
    • Polonium : ?
    • Ruthenium : ?
    • Technetium : ?
    • Tellurium : Cyan (Cyan)
    • Yttrium : Vert (Green)

 

Recepta deltahedronix

Description du Codex : Cette espèce de recepta développe un épais réseau de troncs en forme de deltaèdres autour et au-dessus de l’organisme central globulaire. Cette structure participe à la capture, au stockage et à la concentration de la chaleur géothermique utilisée dans ses processus de thermosynthèse.

 

Valeur Vista Genomics : 711 500 Cr

Conditions d’apparition : 

  • Planètes à atmosphère fine composées de Dioxyde de Souffre
  • Variante colorée déterminée par les matériaux rares rencontrés sur la planète :
    • Cadmium : Vert clair (Lime)
    • Mercury : ?
    • Molybdenum : ?
    • Niobium : Pourpre (Mulberry)
    • Tungsten : Rouge (Red)
    • Tin : ?

 

Recepta umbrux

Description du Codex : Cette espèce de recepta forme une épaisse structure protectrice en treillis entre les espaces de laquelle s’étend une fine membrane translucide qui permet l’absorption de la lumière par l’organisme interne.

 

Valeur Vista Genomics : 596 500 Cr

Conditions d’apparition : 

  • Planètes à atmosphère fine composées de Dioxyde de Souffre
  • Variante colorée déterminée par le type d’étoile parente
    • Type O : ?
    • Type B : ?
    • Type A : Améthyste (Amethyst)
    • Type F : Mauve (Mauve)
    • Type G : Orange (Orange)
    • Type K : Rouge (Red)
    • Type M : Bordeaux (Maroon)
    • Type L : ?
    • Type N : ?
    • Type T : Bleu canard (Teal)
    • Type Y : ?
    • Type D : ?
    • Type TTS : ?

 

Sinuous Tubers / Tubercules sinueux

Description du Codex : Ces organismes sont reconnaissables à leur forme tubulaire et à leurs couleurs vives.

Distance minimale entre deux échantillons génétiques : 100 m

 

Valeur Vista Genomics : ? Cr

Conditions d’apparition : 

  • Types de planètes : Planètes sans atmosphères, avec une activité volcanique
  •  Il semblerait que les Sinuous Tubers soit plus fréquents près du Coeur galactique.

L’espèce de Sinuous Tuber dépend du type de volcanisme et de planète :

  • Albidum Sinuous Tubers : Tout type de volcanisme, Planètes rocheuses (Rocky)
  • Blatteum Sinuous Tubers : Tout type de volcanisme, Planètes riche en métaux (Metal Rich) ou Abondantes en métaux (High Metal Content)
  • Caeruleum Sinuous Tubers : Tout type de volcanisme, Planètes rocheuses (Rocky)
  • Lindigoticum Sinuous Tubers : Tout type de volcanisme, Planètes rocheuses (Rocky)
  • Prasinum Sinuous Tubers : Tout type de volcanisme, Planètes riche en métaux (Metal Rich) ou Abondantes en métaux (High Metal Content)
  • Roseum Sinuous Tubers : Magma de silicate
  • Violaceum Sinuous Tubers : Tout type de volcanisme, Planètes riche en métaux (Metal Rich) ou Abondantes en métaux (High Metal Content)
  • Viride Sinuous Tubers : Tout type de volcanisme, Planètes rocheuses (Rocky) ou Abondantes en métaux (High Metal Content)

 

Stratum

Description du Codex : Ces organismes photosynthétiques plats sont solidement accrochés à la surface de différentes roches. Leur corps est parfois incrusté dans le sous-sol rocheux pour se protéger des éléments, n’exposant alors que leurs robustes protofeuilles chargées de la photosynthèse. De par leur nature protoévolutionnaire simple, on les trouve fréquemment sur des mondes rocheux. Leur coloration est fonction du contenu minéral des rochers sur lesquels ils se fixent et du spectre du corps stellaire le plus proche.

Distance minimale entre deux échantillons génétiques : 500 m

Conditions d’apparition : 

  • Planètes à atmosphère fine
  • Planètes rocheuses (Rocky) ou abondantes en métaux (High Metal Content) selon les types – à vérifier
  • Variante colorée déterminée par le type d’étoile parente :
    • Type O : ?
    • Type B : ?
    • Type A : ?
    • Type F : Emeraude (Emerald)
    • Type G : ?
    • Type K : Vert clair (Lime)
    • Type M : Vert (Green)
    • Type L : ?
    • Type T : Gris (Grey)
    • Type D : Mauve (Mauve)
    • Type TTS : Améthyste (Amethyst)

Stratum araneamus

Description du Codex : Cette espèce de stratum de forme vaguement octopoïde présente des dômes supérieurs semi-transparents qui laissent apparaître des organismes internes colorés contrastant avec leurs tentacules plus sombres.

 

Valeur Vista Genomics : 162 200 Cr

Conditions d’apparition : 

  • Planètes à atmosphère fine de Dioxyde de Souffre – à vérifier
  • Planètes rocheuses (Rocky) – à vérifier
  • Variante colorée déterminée par le type d’étoile parente (cf. ci-dessus, genre Stratum)

 

Stratum cucumisis

Description du Codex : Cette espèce de stratum présente des ovoïdes charnus reliés entre eux par un mince réseau au sol et couverts de lignes de cellules photosynthétiques qui absorbent la lumière.

 

Valeur Vista Genomics : 711 500 Cr

Conditions d’apparition : 

  • Planètes à atmosphère fine de Dioxyde de Souffre ou de Dioxyde de Carbone – à vérifier
  • Planètes rocheuses (Rocky) – à vérifier
  • Variante colorée déterminée par le type d’étoile parente (cf. ci-dessus, genre Stratum)

 

Stratum excutitus

Description du Codex : Cette espèce de stratum se caractérise par ses formes annelées concentriques et ses protofeuilles tachetées aux teintes sombres.

 

Valeur Vista Genomics : 162 200 Cr

Conditions d’apparition : 

  • Planètes à atmosphère fine de Dioxyde de Souffre ou de Dioxyde de Carbone – à vérifier
  • Planètes rocheuses (Rocky) – à vérifier
  • Variante colorée déterminée par le type d’étoile parente (cf. ci-dessus, genre Stratum)

 

Stratum frigus

Description du Codex : Cette espèce de stratum forme des structures annelées, interconnectées et dotées de ridules capables de capter la lumière.

 

Valeur Vista Genomics : 171 900 Cr

Conditions d’apparition : 

  • Planètes à atmosphère fine de Dioxyde de Souffre ou de Dioxyde de Carbone – à vérifier
  • Planètes rocheuses (Rocky) – à vérifier
  • Variante colorée déterminée par le type d’étoile parente (cf. ci-dessus, genre Stratum)

 

Stratum laminamus

Description du Codex : Cette espèce de stratum prend l’apparence de plateaux rocheux superposés présentant chacun de fines bandes colorées.

 

Valeur Vista Genomics : 179 500 Cr

Conditions d’apparition : 

  • Planètes à atmosphère fine d’Ammoniac – à vérifier
  • Planètes rocheuses (Rocky) – à vérifier
  • Variante colorée déterminée par le type d’étoile parente (cf. ci-dessus, genre Stratum)

 

Stratum limaxus

Description du Codex : Cette espèce de stratum ressemble à un ensemble de formes ovoïdes sans lien apparent réparties au sol, qui constituent en réalité la partie émergée l’un organisme souterrain de grande taille.

 

Valeur Vista Genomics : 102 500 Cr

Conditions d’apparition : 

  • Planètes à atmosphère fine de Dioxyde de Souffre ou de Dioxyde de Carbone – à vérifier
  • Planètes rocheuses (Rocky) – à vérifier
  • Variante colorée déterminée par le type d’étoile parente (cf. ci-dessus, genre Stratum)

 

Stratum paleas

Description du Codex : Ce stratum mêlant lianes épaisses enchevêtrées et excroissances irrégulières présente des couleurs variées en bandes ou en stries.

 

Valeur Vista Genomics : 102 500 Cr

Conditions d’apparition : 

  • Planètes à atmosphère fine d’Ammoniac, d’Eau ou de Dioxyde de Carbone – à vérifier
  • Planètes rocheuses (Rocky) – à vérifier
  • Variante colorée déterminée par le type d’étoile parente (cf. ci-dessus, genre Stratum)

 

Stratum tectonicas

Description du Codex : Cette espèce de stratum dotée d’une coquille externe épaisse et similaire à de la pierre présente un treillis irrégulier de cellules plus claires et capables de capter l’énergie lumineuse à des fins de photosynthèse.

 

Valeur Vista Genomics : 806 300 Cr

Conditions d’apparition : 

  • Planètes à atmosphère fine
  • Planètes abondantes en métaux (High Metal Content) – à vérifier
  • Variante colorée déterminée par le type d’étoile parente (cf. ci-dessus, genre Stratum)

 

Tubus

Description du Codex : Ces organismes hautement spécialisés peuvent atteindre une taille considérable une fois à l’âge adulte. Leur hauteur et leur capacité à survivre sont très dépendantes de la gravité. L’absence de véritable climat atmosphérique n’avant pas imposé aux tubus de contraintes évolutionnaires, ils se révèlent trop fragiles pour les environnements à forte gravité. Ces hautes tours sont formées de structures ressemblant à des feuilles enroulées autour l’une cheminée régulée. Elles permettent de créer et de maintenir une atmosphère interne artificielle, favorisant les échanges chimiques sur toute leur longueur et rejettent par leur sommet les gaz résiduels et autres déchets. Certaines espèces présentent des anneaux externes souvent utilisés pour déterminer l’âge de l’organisme.

Distance minimale entre deux échantillons génétiques : 800 m

Conditions d’apparition : 

  • Planètes à atmosphère fine
  • Planètes à faible gravité (limite à déterminer)
  • Variante colorée déterminée par le type d’étoile parente :
    • Type O : ?
    • Type B : Emeraude (Emerald)
    • Type A : Indigo (Indigo)
    • Type F : Gris (Grey)
    • Type G : Rouge (Red)
    • Type K : Bordeaux (Maroon)
    • Type M : Bleu canard (Teal)
    • Type L : Turquoise (Turquoise)
    • Type T : Mauve (Mauve)
    • Type D : ?
    • Type N : Améthyste (Amethyst)
    • Type TTS : Ocre (Ocher)

Tubus cavas

Description du Codex : Cette espèce de tubus présente des tiges verticales pâles et rigides. Des frondes colorées poussent régulièrement aux nœuds des différents rameaux et permettent de stabiliser les échanges gazeux de la plante.

 

Valeur Vista Genomics : 171 900 Cr

Conditions d’apparition : 

  • Planètes à atmosphère fine de Dioxyde de Carbone – à vérifier
  • Planètes rocheuses (Rocky) – à vérifier
  • Planètes à faible gravité (limite à déterminer)
  • Variante colorée déterminée par le type d’étoile parente (cf. ci-dessus, genre Tubus)

 

Tubus compagibus

Description du Codex : Cette espèce de tubus présente des tiges pâles et étroites ainsi que des frondes recouvrant généralement les nœuds de la plante. Une vaste couronne de feuilles à son sommet expose des spores au vent afin de favoriser leur dispersion sur une surface étendue.

 

Valeur Vista Genomics : 102 700 Cr

Conditions d’apparition : 

  • Planètes à atmosphère fine de Dioxyde de Carbone – à vérifier
  • Planètes rocheuses (Rocky) – à vérifier
  • Planètes à faible gravité (limite à déterminer)
  • Variante colorée déterminée par le type d’étoile parente (cf. ci-dessus, genre Tubus)

 

Tubus conifer

Description du Codex : Cette espèce de tubus en forme de cylindres verticaux creux peut atteindre six metres cle hauteur. Les spécimens à maturité sont reconnaissables à leur couronne renversée qui expose de nombreuses graines au vent afin de conquérir de nouveaux territoires.

 

Valeur Vista Genomics : 315 300 Cr

Conditions d’apparition : 

  • Planètes à atmosphère fine de Dioxyde de Carbone – à vérifier
  • Planètes rocheuses (Rocky) – à vérifier
  • Planètes à faible gravité (limite à déterminer)
  • Variante colorée déterminée par le type d’étoile parente (cf. ci-dessus, genre Tubus)

 

Tubus rosarium

Description du Codex : Cette espèce de tubus se compose d’un amas de tubes qui finit par évoquer une flèche verticale. Les spécimens à maturité sont remarquables pour leurs cosses explosives.

 

Valeur Vista Genomics : 400 500 Cr

Conditions d’apparition : 

  • Planètes à atmosphère fine d’Ammoniac – à vérifier
  • Planètes rocheuses (Rocky) – à vérifier
  • Planètes à faible gravité (limite à déterminer)
  • Variante colorée déterminée par le type d’étoile parente (cf. ci-dessus, genre Tubus)

 

Tubus sororibus

Description du Codex : Cette espèce de tubus se démarque par ses amas de tiges creuses, mais rigides. Au fil du temps, ces dernières en viennent à se couvrir de fleurs et de graines.

 

Valeur Vista Genomics : 557 800 Cr

Conditions d’apparition : 

  • Planètes à atmosphère fine de Dioxyde de Carbone – à vérifier
  • Planètes abondantes en métaux (High Metal Content) – à vérifier
  • Planètes à faible gravité (limite à déterminer)
  • Variante colorée déterminée par le type d’étoile parente (cf. ci-dessus, genre Tubus)

 

Tussock / Touradons

Description du Codex : Ces plantes robustes sont capables de photosynthèse. Si elles évoquent généralement des touffes d’herbes, leur réseau racinaire complexe s’épanouit en profondeur dans des sols solides et propices à la stabilité de leur structure. Elles colonisent leur territoire par tallage ou ont développé des systèmes de graines variés afin de gagner des terres plus éloignées. Les cellules de certaines espèces sont gorgées de sucre afin de résister au gel.

Distance minimale entre deux échantillons génétiques : 200 m

Conditions d’apparition : 

  • Planètes à atmosphère fine
  • Variante colorée déterminée par le type d’étoile parente :
    • Type O : ?
    • Type B : ?
    • Type A : ?
    • Type F : Jaune (Yellow)
    • Type G : Vert clair (Lime)
    • Type K : Vert (Green)
    • Type M : Emeraude (Emerald)
    • Type L : Sauge (Sage)
    • Type T : Bleu canard (Teal)
    • Type D : Bordeaux (Maroon)
    • Type N : ?
    • Type TTS : ?

 

Tussock albata

Description du Codex : Cette espèce de touradon est remarquable par ses feuilles au motif rayé évoquant la langue fourchue d’un serpent. À maturité, la plante se garnit de feuilles plus petites et dotées de spores.

 

Valeur Vista Genomics : 202 500 Cr

Conditions d’apparition : 

  • Planètes à atmosphère fine de Dioxyde de Carbone – à vérifier
  • Planètes rocheuses (Rocky) ou abondantes en métaux (High Metal Content) – à vérifier
  • Variante colorée déterminée par le type d’étoile parente (cf. ci-dessus, genre Tussock)

 

Tussock capillum

Description du Codex : Cette espèce de touradon en forme d’amas de feuilles n’est pas sans évoquer une chevelure emmêlée. Les cosses épaisses et porteuses de graines rondes se dégagent du sommet de la plante.

 

Valeur Vista Genomics : 370 000 Cr

Conditions d’apparition : 

  • Planètes à atmosphère fine d’Argon ou Méthane – à vérifier
  • Planètes rocheuses (Rocky), abondantes en métaux (High Metal Content) ou rocheuses glacées (Rocky Ice) – à vérifier
  • Variante colorée déterminée par le type d’étoile parente (cf. ci-dessus, genre Tussock)

 

Tussock caputus

Description du Codex : Cette espèce de touradon est dotée de feuilles emmêlées et épaisses à la base et qui se font ensuite plus fines et élancées. A maturité, la plante produit des tiges porteuses d’organismes ovoïdes et constellés de spores.

 

Valeur Vista Genomics : 213 100 Cr

Conditions d’apparition : 

  • Planètes à atmosphère fine de Dioxyde de Carbone – à vérifier
  • Planètes rocheuses (Rocky) ou abondantes en métaux (High Metal Content) – à vérifier
  • Variante colorée déterminée par le type d’étoile parente (cf. ci-dessus, genre Tussock)

 

Tussock catena

Description du Codex : Cette espèce de touradon se caractérise par de fines tiges garnies tout du long de poches de graines jumelles. La plante en vient ainsi à évoquer les maillons d’une chaîne.

 

Valeur Vista Genomics : 125 600 Cr

Conditions d’apparition : 

  • Planètes à atmosphère fine d’Ammoniac – à vérifier
  • Planètes rocheuses (Rocky) ou abondantes en métaux (High Metal Content) – à vérifier
  • Variante colorée déterminée par le type d’étoile parente (cf. ci-dessus, genre Tussock)

 

Tussock cultro

Description du Codex : Cette espèce de touradon pouvant atteindre deux mètres de hauteur présente des herbes effilées constellées de marques étroites sur toute leur longueur.

 

Valeur Vista Genomics : 125 600 Cr

Conditions d’apparition : 

  • Planètes à atmosphère fine d’Ammoniac – à vérifier
  • Planètes rocheuses (Rocky) ou abondantes en métaux (High Metal Content) – à vérifier
  • Variante colorée déterminée par le type d’étoile parente (cf. ci-dessus, genre Tussock)

 

Tussock divisa

Description du Codex : Cette espèce de touradon est caractérisée par un amas de pousses épaisses surmonté de feuilles plus longues et plus étroites. A maturité, les herbes supérieures se garnissent de spores pâles.

 

Valeur Vista Genomics : 125 600 Cr

Conditions d’apparition : 

  • Planètes à atmosphère fine d’Ammoniac – à vérifier
  • Planètes rocheuses (Rocky) ou abondantes en métaux (High Metal Content) – à vérifier
  • Variante colorée déterminée par le type d’étoile parente (cf. ci-dessus, genre Tussock)

 

Tussock ignis

Description du Codex : Cette espèce de touradon se caractérise par ses feuilles épaisses et emmêlées d’où émergent de fines tiges couvertes de spores.

 

Valeur Vista Genomics : 130 100 Cr

Conditions d’apparition : 

  • Planètes à atmosphère fine de Dioxyde de Carbone – à vérifier
  • Planètes rocheuses (Rocky) ou abondantes en métaux (High Metal Content) – à vérifier
  • Variante colorée déterminée par le type d’étoile parente (cf. ci-dessus, genre Tussock)

 

Tussock pennata

Description du Codex : Cette espèce de touradon présente de grandes cosses montées sur des tiges fines émergeant d’un amas de feuilles colorées.

 

Valeur Vista Genomics : 320 700 Cr

Conditions d’apparition : 

  • Planètes à atmosphère fine de Dioxyde de Carbone – à vérifier
  • Planètes rocheuses (Rocky) ou abondantes en métaux (High Metal Content) – à vérifier
  • Variante colorée déterminée par le type d’étoile parente (cf. ci-dessus, genre Tussock)

 

Tussock pennatis

Description du Codex : Cette espèce de touradon possède des pousses en forme de plume entourant une tige segmentée unique. A maturité, cette dernière se pare d’une couronne de graines colorées.

 

Valeur Vista Genomics : 59 600 Cr

Conditions d’apparition : 

  • Planètes à atmosphère fine de Dioxyde de Carbone – à vérifier
  • Planètes rocheuses (Rocky) ou abondantes en métaux (High Metal Content) – à vérifier
  • Variante colorée déterminée par le type d’étoile parente (cf. ci-dessus, genre Tussock)

 

Tussock propagito

Description du Codex : Cette espèce de touradon est dotée de feuilles effilées dont les pointes sont garnies de cosses colorées.

 

Valeur Vista Genomics : 71 300 Cr

Conditions d’apparition : 

  • Planètes à atmosphère fine de Dioxyde de Carbone – à vérifier
  • Planètes rocheuses (Rocky) ou abondantes en métaux (High Metal Content) – à vérifier
  • Variante colorée déterminée par le type d’étoile parente (cf. ci-dessus, genre Tussock)

 

Tussock serrati

Description du Codex : Cette espèce de touradon est dotée de tiges épaisses, de feuilles clentelees et de cosses de graines aux couleurs sombres.

 

Valeur Vista Genomics : 258 700 Cr

Conditions d’apparition : 

  • Planètes à atmosphère fine de Dioxyde de Carbone – à vérifier
  • Planètes rocheuses (Rocky) ou abondantes en métaux (High Metal Content) – à vérifier
  • Variante colorée déterminée par le type d’étoile parente (cf. ci-dessus, genre Tussock)

 

Tussock stigmasis

Description du Codex : Cette espèce de touradon évoque un buisson d’herbes résistantes. A maturité, la plante se dote de tiges plus élancées qui sont couvertes de cosses en forme de disques.

 

Valeur Vista Genomics : 806 300 Cr

Conditions d’apparition : 

  • Planètes à atmosphère fine de Dioxyde de Souffre – à vérifier
  • Planètes rocheuses (Rocky) ou abondantes en métaux (High Metal Content) – à vérifier
  • Variante colorée déterminée par le type d’étoile parente (cf. ci-dessus, genre Tussock)

 

Tussock triticum

Description du Codex : Cette espèce de touradon se caractérise par ses feuilles fines, robustes et striées de noir qui donnent naissance à de hautes tiges garnies de feuilles plus petites et pourvues de graines exposées au vent.

 

Valeur Vista Genomics : 400 500 Cr

Conditions d’apparition : 

  • Planètes à atmosphère fine de Dioxyde de Carbone – à vérifier
  • Planètes rocheuses (Rocky) ou abondantes en métaux (High Metal Content) – à vérifier
  • Variante colorée déterminée par le type d’étoile parente (cf. ci-dessus, genre Tussock)

 

Tussock ventusa

Description du Codex : Cette espèce de touradon présente des tiges inférieures surplombées d’herbes élancées et garnies de petites spores pâles.

 

Valeur Vista Genomics : 201 300 Cr

Conditions d’apparition : 

  • Planètes à atmosphère fine de Dioxyde de Carbone – à vérifier
  • Planètes rocheuses (Rocky) ou abondantes en métaux (High Metal Content) – à vérifier
  • Variante colorée déterminée par le type d’étoile parente (cf. ci-dessus, genre Tussock)

 

Tussock virgam

Description du Codex : Cette espèce de touradon est dotée d’une tige centrale entourée de nombreux filaments plus fins et destinée, à terme, à se couvrir de spores.

 

Valeur Vista Genomics : 645 700 Cr

Conditions d’apparition : 

  • Planètes à atmosphère fine d’Eau– à vérifier
  • Planètes rocheuses (Rocky) ou abondantes en métaux (High Metal Content) – à vérifier
  • Variante colorée déterminée par le type d’étoile parente (cf. ci-dessus, genre Tussock)