Genre Electricae

Description

Ces organismes, dont seules les extrémités dépassent de la glace, souvent près des fissures où elle est la plus mince, vivent exclusivement à proximité de lacs gelés sur les mondes glacés les plus froids. La majeure partie de ces organismes s’étend sous la surface, jusqu’aux eaux de fonte souterraines parfois situées à plusieurs kilomètres de profondeur. Les electricae sont par nature superconductrices et utilisent la circulation thermique des fluides environnants pour alimenter leurs processus électrochimiques, raison probable pour laquelle elles sont cantonnées aux planètes dominées par des gaz inertes. Leurs excroissances de surface servent à maintenir le contact avec l’atmosphère, créant ainsi une différence de potentiel électrique, qui engendre à son tour une bioluminescence parcourant tout l’organisme. Bien qu’elle n’ait jamais été observée et qu’on ignore tout de son mécanisme, leur reproduction se produirait sous la surface.

Distance minimale entre deux échantillons génétiques : 1 000 m

Conditions d’apparition

  • Planètes à atmosphère fine composées d’Hélium, Néon ou Argon
  • Planètes de type glacé (Icy)
  • Gravité maximale 0,27

 

Electricae pluma

CMDR Mist0, Electricae pluma, Graei Dryai SO-Z d13-0 AB, 3 d

Description

Cette espèce d’electricae laisse paraître en surface quatre boucles interconnectées couvertes de frondes lumineuses dépassant de la glace. On la trouve principalement sur des planètes orbitant autour d’étoiles blanches particulièrement lumineuses.

Valeur Vista Genomics : 339 100 Cr

Conditions d’apparition

  • Planètes à atmosphère fine composées d’Hélium, Néon ou Argon
  • Planètes de type glacé (Icy)
  • Etoile parente de type A, avec une classe de luminosité de V ou plus ou Etoile à Neutron. A confirmer : type O, B, Naine blanche, trou noir.
  • Gravité maximale 0,27

Variantes colorées

 

La variante colorée est déterminée par les matériaux rares rencontrés sur la planète :

MatériauCouleur
AntinomyCobalt (Cobalt)
PoloniumCyan (Cyan)
RutheniumBleu (Blue)
TechnetiumMagenta (Magenta)
TelluriumRouge (Red)
YttriumPourpre (Mulberry)

 

Electricae radialem

CMDR Kazahnn Drahnn, Electricae radialem, Seagull Sector IW-W c1-6, 6 a

Description

Cette espèce d’electricae étend ses tiges bioluminescentes dans toutes les directions. On pense qu’elle aurait un lien encore indéterminé avec la présence de nébuleuses à proximité de la planète qui l’héberge.

Valeur Vista Genomics : 339 100 Cr

Conditions d’apparition

  • Planètes à atmosphère fine composées d’Hélium, Néon ou Argon
  • Planètes de type glacé (Icy)
  • Présence d’une nébuleuse à proximité
  • Gravité maximale 0,27

Variantes colorées

 

La variante colorée est déterminée par les matériaux rares rencontrés sur la planète :

MatériauCouleur
AntinomyCyan (Cyan)
PoloniumCobalt (Cobalt)
RutheniumBleu (Blue)
TechnetiumAigue-Marine (Aquamarine)
TelluriumMagenta (Magenta)
YttriumVert (Green)